Accueil Actualités L’Afrique perd 3,9 millions d’hectares de forêt entre 2010 et 2020

L’Afrique perd 3,9 millions d’hectares de forêt entre 2010 et 2020

Le continent africain a enregistré entre 2010 et 2020 le taux annuel de perte forestière le plus élevé au monde avec 3,9 millions d’hectares, a indiqué la Fao dans son rapport d’évaluation des ressources forestières mondiales.

D’après le document publié à Rome, capitale italienne, l’Amérique du Sud arrive en deuxième position, avec 2,6 millions d’hectares, tandis que l’Asie a connu le gain net de superficie forestière le plus important sur la même période.

Selon la même source, la perte forestière mondiale enregistrée depuis 1990 du fait de la déforestation, de l’affectation de terrains forestiers à d’autres utilisations, est de l’ordre de 420 millions d’hectares.

Source: Observateur

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici