Accueil Actualités L’Alliance pour la République : Survivre à un parti sans statuts !?

L’Alliance pour la République : Survivre à un parti sans statuts !?

La célérité avec laquelle l’Alliance pour la République s’est faite et l’adversité dans laquelle le Macky s’est constitué au plus fort de ses bisbilles avec les libéraux ont été décisives dans la conquête démocratique du pouvoir. Alors président de l’assemblée nationale, Macky a eu la surprise de as vie quand le président Wade lui a sommé de lui rendre ce qu’il lui avait donné (Assemblée Nationale).C’est le début d’un combat politique acharné qui mènera le président Macky à la tête du pays. Avec à la clé, une Apr concoctée à l’emporte-pièce qui ne s’est pas requinquée une fois au pinacle.
La bourde ruminée par la plupart des caciques apèristes est symptomatique d’une Alliance de la République qui n’a vraisemblablement jamais joué le rôle d’un parti qui forme ses militants et responsables dans des idéaux Républicains et démocratiques à l’instar du parti socialiste et dans une moindre mesure du parti démocratique Sénégalais. Portée sur les fonts baptismaux en 2008, l’Alliance pour la République a été conçue dans la précipitation et c’est ce qui explique son impréparation à l’exercice du pouvoir. Et une fois aux manettes, il fallait bien la requinquer et l’organiser de fond en comble afin qu’elle puisse être la locomotive de la coalition présidentielle comme le Pds l’avait été sous le magistère du président Wade. Mais hélas ! Rien de cela n’a été fait. Du coup, c’est Benno Bokk Yaalaar constitué d’une large coalition présidentielle qui a eu à lui ravir la vedette. Le président Macky qui est tout aussi politique aura compris que son parti aura simplement servi d’appui pour s’installer au pouvoir mais que c’est avec une coalition majoritaire assez balèze qu’il va tenir le coup et faire face à une opposition assez aguerrie. C’est la raison pour laquelle, il tient à ses alliés comme il tient à la prunelle de ses yeux. Mais le hic dans cette adversité, c’est que son parti l’Alliance pour la République n’aurait pas de statuts et règlements intérieurs restitués dans un livre à l’instar du parti socialiste ou du parti démocratique Sénégalais. En effet c’est sur des polycopies que ses pseudos statuts et règlements intérieurs ont été configurés. Donc sans formation politique, il n’y aura jamais de discipline de parti. C’est ce qui explique vraisemblablement le comportement de certains responsables apéristes qui se prennent pour la huitième merveille du monde au point de menacer de tout faire voler en éclats. Diantre !
Assane SEYE-Senegal7