Lamine Seydi de l’Apr tire sur 2 individus : Les jeunes de Kandiounkou sont toujours à sa recherche

La tension continue de couver à Kandiounkou, dans la région de Sédhiou, après la libération du militant de l’Alliance pour la République (Apr) Lamine Seydi qui avait tiré à balles réelles sur deux personnes durant cette campagne électorale pour les Législatives du 31 juillet prochain.

Les faits se sont déroulés dimanche dernier. Lamine Seydi  un militant de l’Apr qui a  tiré à balle telles sur deux individus  a  été arrêté par la gendarmerie de Bounkiling et déféré à Sédhiou puis libéré. C’est ce qui a mis en colère la jeunesse de Kandiounkou, d’autant plus que les jeunes blessés sont toujours hospitalisés.

«  Dans ce pays, on a l’impression que les prisons ne sont pas maintenant faites pour les criminels, mais plutôt pour les innocents. Ce que nous ne pouvons pas tolérer», a déclaré El Hadj Dabo, habitant de Kandiounkou,d’après une note lue par Senegal7.

En effet, les habitants sont à la recherche du tireur, actuellement. «Lamine Seydi. Lorsqu’il regagnait son village, il a été accompagné par ses amis qui étaient à bord de motos-Jakarta. Les jeunes de Kandiounkou, aussitôt informés de cette libération, sont devenus furieux. Ils ont intercepté des conducteurs de motos-Jakarta et ont brûlé leurs moyens de locomotion .

Lamine Seydi serait activement recherché partout dans le village, mais que ce dernier reste introuvable. Il n’a pas passé la nuit dans son domicile. La gendarmerie mixte de Bounkiling s’est déployée sur les lieux pour éviter de nouveaux affrontements.

Assane SEYE-Senegal7