edition

Largués en forêt,Dame Mbodj et Cie pestent : « C’est des signes de fin de règne de Macky Sall »

Invité à l’émission Balance de Walf TV,Dame Mbodj est encore revenu sur le largage dont ils ont été victimes dans la forêt de Mbao après leur libération consécutive à leur manifestation contre le parrainage.
Selon lui,leur calvaire a commencé lors qu’ils ont atterri au Commissariat central.Le Commissaire a donné des instructions pour qu’on les écroue. Ainsi, après la fouille, ils ont ont tous été jetés dans le violon. Me Moussa Sarr qui était leur avocat est intervenu, d’ailleurs Dame Mbodj a tenu à le féliciter à cause de son entregent.
Mais Dame Mbodj a tenu à expliquer comment ils ont été libérés. « Les fourgonnettes de la Police étaient garées devant le commissariat central. Une quinzaine de policiers encagoulés étaient là pour les embarquer dans les véhicules.
Dame Mbodj explique qu’il a été largué dans la forêt de Mbao et que ce sont les lampes de la société Sedima qui l’ont donné une idée de l’endroit où il était.

Si Macky croit qu’avec cette pression exercée sur nous, on va lâcher du lest ,il se trompe lourdement, a indiqué Dame Mbodj qui ajoute qu’il  reste seulement 2 ans au Chef de l’Etat pour partir.
C’est des signes de fin de règne, a martelé le syndicaliste qui est d’avis que le Président Sall doit impérativement  édifier les Sénégalais sur la question du 3e mandat.

Assane SEYE-Senegal7