L'Actualité en Temps Réel

Le Frapp dénonce l’arrestation de 03 jeunes panafricanistes à Kidira

0
Une dizaine de jeunes panafricanistes tentent de rallier Bamako à pieds en guise de soutien au peuple malien suite aux sanctions de la Cedeao. Si certains ont réussi à traverser la frontière , 03 parmi eux ont été arrêtés par la gendarmerie de Kidira. Ce, que dénonce Frapp France Dégage.
Voici, in extenso, le texte publié par le mouvement.
Aujourd’hui, 3 marcheurs qui ont quitté Dakar pour Bamako à pieds ont été arrêtés par la gendarmerie de Kidira.
La majorité des marcheurs a pu traverser la frontière et est à Diboli au Mali.
Le FRAPP félicite les marcheurs qui par leur acte de courage, de détermination, de panafricanisme expriment leur solidarité au peuple frère du Mali sous embargo injuste de la CEDEAO et et de l’UEMOA.
Le FRAPP dénonce les arrestations par la gendarmerie de:
– Khadidiatou Dieye
– Alfousseynou Sow
– Ibrahima Niang
Les gendarmes ont encerclé la maison où étaient les marcheurs du Dakar-Bamako. Certains d’entre eux ont pu sortir avant mais il y a eu 3 marcheurs qui ont été séquestrés dans le domicile où ils étaient hébergés.
La gendarmerie a amené du renfort et a commencé à arrêter toutes les motos car sachant que ce sont les motos qui pouvaient transporter les marcheurs pour leur faire traverser la frontière.
Le FRAPP exige la libération des 03 marcheurs de l’unité africaine.
Le rôle de la gendarmerie est de protéger les populations et non de bloquer la progression d’africains du Sénégal qui expriment leur désaccord avec les illégales sanctions de la CEDEAO et de l’UEMOA en marchant vers Bamako.
Le secrétariat exécutif national (SEN) du FRAPP
Dakar, le 09 mars 2022 
Peut être une image de 3 personnes et texte qui dit ’Marche Dakar-Bamako Marehe Dahar Baako 1300km Khadija Diéye Alfousseini Sow Niang La Joie 3 Marcheurs Arrêtés injustement Via violation de domicile’
laissez un commentaire