Accueil International Le groupe État islamique revendique l’attaque au couteau meurtrière à Paris

Le groupe État islamique revendique l’attaque au couteau meurtrière à Paris

Un homme armé d’un couteau a tué une personne et en a blessé quatre autres avant d’être abattu, samedi soir à Paris. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque. Le parquet antiterroriste de Paris a été saisi de l’enquête.

Un individu armé d’un couteau a agressé plusieurs passants dans la soirée de samedi 12 mai, près de l’Opéra Garnier, à Paris. Il a tué une personne et en a blessé quatre autres avant d’être abattu.

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Préfecture de police

@prefpolice

🔴 Agression de 5 personnes dans le 2ème arrondissement de Paris par un individu armé d’un couteau: une victime est décédée, deux sont blessées grièvement et deux sont blessées légèrement. L’agresseur est décédé.

Le groupe terroriste État islamique a revendiqué l’attaque.

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Wassim Nasr

@SimNasr

#France l’#EI revendique l’attaque d’#Opéra #Paris // #IS claims #Opera #Paris attack pic.twitter.com/7jtg4GqUcU

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Wassim Nasr

@SimNasr

La revendication de l’attaque de l’#Opéra de #Paris reprend la formulation habituelle d’Aamaq concernant les attaques de ce type « un soldat de l’EI a agit favorablement aux appels à cibler les pays de la coalition » sans plus de précisions sur son identité

L’agression a eu lieu peu avant 21 h rue Monsigny, dans le IIe arrondissement, en plein cœur de Paris, près de l’Opéra, un quartier touristique de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir. Un policier a fait usage d’un pistolet à impulsions électriques pour maîtriser l’assaillant, qui avait menacé les forces de l’ordre. Puis un deuxième fonctionnaire de police lui a tiré dessus à deux reprises, le blessant mortellement, selon une source policière.

L’enquête est menée sous les qualifications d' »assassinat » et de « tentatives d’assassinat sur personnes dépositaires de l’autorité publique », « en relation avec une entreprise terroriste », a indiqué le procureur de Paris François Molins. Elle a été confiée conjointement à la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne, à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et à la sous-direction antiterroriste (Sdat), a ajouté le procureur. L’agresseur, selon des témoins, a crié « Allah Akbar ».

Abonnez-vous gratuitement à nos vidéos !

Le président français Emmanuel Macron a déploré que la France payait « une nouvelle fois le prix du sang », mais assuré qu’elle ne cèderait « pas un pouce aux ennemis de la liberté ». « Je salue au nom de tous les Français le courage des policiers qui ont neutralisé le terroriste », a ajouté le chef de l’État sur Twitter.

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Emmanuel Macron

@EmmanuelMacron

Toutes mes pensées vont aux victimes et aux blessés de l’attaque au couteau perpétrée ce soir à Paris, ainsi qu’à leurs proches. Je salue au nom de tous les Français le courage des policiers qui ont neutralisé le terroriste (1/2).

Le Premier ministre Edouard Philippe, qui s’est rendu au commissariat du IIIe arrondissement, a salué « l’exceptionnelle réactivité des forces de police » et assuré que « la France est déterminée à ne céder en rien aux menaces que les assaillants veulent faire peser sur elle. »

« Je salue le sang-froid et la neutralité des forces de police qui ont neutralisé l’assaillant », a déclaré un peu plus tôt le ministre de l’Intérieur français Gérard Collomb sur Twitter. « Mes premières pensées vont aux victimes de cet acte odieux. »

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Gérard Collomb

@gerardcollomb

Agression à #Paris : je salue le sang froid et la réactivité des forces de police qui ont neutralisé l’assaillant.
Mes premières pensées vont aux victimes de cet acte odieux.

Un important périmètre de sécurité a été mis en place dans un secteur bouclé où ont convergé un nombre impressionnant de véhicules de police, de pompiers et de secours. Des touristes et riverains étaient bloqués derrière les rubans de sécurité, interloqués.

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Le groupe État islamique revendique l'attaque au couteau meurtrière à Paris

Adrien Bossard@Adri_Bossard

Les camions de CRS arrivent au fur et à mesure à Opéra @franceinfo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici