L'Actualité en Temps Réel

Le MEER appelle les acteurs de l’université à faire bloc autour de Cheikh Oumar Anne

0

NOMINATION DE L’EX-DG DU COUD AU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Le Mouvement des élèves et étudiants républicains (MEER) tient à féliciter «chaleureusement» le Dr Cheikh Oumar Anne d’avoir été nommé par le président de la République, MackySall. «Si Son Excellence s’est permis aujourd’hui de porter son choix sur le Dr Anne comme ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, c’est pour de très bonnes raisons. Et comme tout bon citoyen doublé de républicain, le Mouvement national des élèves et étudiants républicains, par ma voix, s’aligne à cette volonté de notre chef de parti et président de la République qui, lui seul, détient le pouvoir constitutionnel de nommer ou de démettre qui il veut aux postes civils et militaires», indique, dans un communiqué,  Abdoulaye Diagne, coordonnateur de ladite structure politique.

Pour lui, «il serait très judicieux de préciser que le nouveau patron de toutes les universités publiques et privées du Sénégal est un professeur d’université à l’Ecole Supérieur Polytechnique de Dakar et a fait 5 bonnes années au Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) comme Directeur Général».

«Cela peut nous donner raison de croire que ce ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, peut réussir sa mission de la plus belle des manières, car nous savons que toute université est composée par deux ensembles que sont le campus social et le campus pédagogique. Etant ex- DG du COUD et maître de conférence à l’ESP, nous pouvons dire qu’il a acquis suffisamment d’expériences lui permettant de comprendre parfaitement tous les défis de l’enseignement supérieur tout en les relevant», renchérit-t-il.

Selon Abdoulaye Diagne, le seul passage au COUD de Dr Anne, leur prouve largement qu’il est, «non seulement un homme de défis et d’innovation, mais aussi et surtout, un homme très social». «Le travail sérieux axé sur les résultats lui a permis d’avoir une inspiration gigantesque lui permettant de mettre au profit des étudiants un restaurant de dernière génération avec une capacité de production de 15 000 plats par repas, d’un service médical moderne (R+3), une énorme augmentation de lits, passant du simple au double, une réfection et une désinfection annuelle de tous les pavillons, pour ne citer que cela. Grâce à sa capacité managériale, le dialogue social tant attendu entre agents et entre étudiants est devenu une réalité», souligne M. Diagne.    

Toutes choses qui font que le leader du MEER demande à la communauté estudiantine, au corps professoral et aux agents de l’administration de toutes les universités, de «créer un bloc solide autour du nouveau ministre pour la bonne continuité du travail de titan déjà entamé par le professeur Mary Teuw Niane».  

Saliou Ndiaye

laissez un commentaire