Accueil Actualités Le pouvoir de Macky s’occupe d’élection : Le monde rural se...

Le pouvoir de Macky s’occupe d’élection : Le monde rural se meurt

Même si l’on s’abstient de parler de sécheresse, vraisemblablement, les signes et signaux d’une crise alimentaire et même économique frôle le monde rural. Sortis d’une pénible campagne agricole où ils se sont retrouvés le gousset complètement vide, les paysans vivent aujourd’hui des heures difficiles avec surtout la raréfaction des pluies. Pendant ce temps, le pouvoir de s’occupe que de son élection présidentielle. Un paradoxe qu’aucun sénégalais ne saurait magnifier.

Les hommes politiques ne s’occupent en général que des élections à venir tandis que les hommes d’Etat, eux, ne  s’occupent que de l’avenir de leur pays. Ce dicton sied bien à l’adversité qui prévaut présentement au sénégal où le régime en place ne travaille qu’à sa réélection à la tête du pays au moment où le monde rural souffre le martyr en raison des crises multiformes qui les accablent : Raréfaction des pluies affectant les champs, crise alimentaire, manque de vivres de soudure, etc. De Tamba à Thiès en passant par Koungheul, Diourbel, Matam, Saint-Louis, Tivaouane, Linguère, Louga entre autres localités, la situation est peu reluisante. Les pluies ne sont pas au rendez-vous et les premières semences mises sous terre sont presque pourries. A cette inquiétude grandissante, s’ajoute l’absence de vivre de soudures qui plonge de plus en plus les paysans dans le désarroi total. Le cheptel manque d’herbe  à brouter et de points d’eau pour s’abreuver. Autant de manquements qui font que le gouvernement devrait  avoir d’autres chats à fouetter que de s’occuper scrupuleusement d’élection et de la recherche effrénée d’un second mandat. Aujourd’hui, le Chef de l’Etat devrait tenir un conseil interministériel d’urgence pour voir comment venir en aide le monde rural. A contrario, ce serait regrettable pour un pouvoir qui a fait de l’émergence, son cheval de bataille.

Assane SEYE-Senegal7