Accueil Actualités Le président camerounais Paul Biya s’invite au procès de Khalifa Sall

Le président camerounais Paul Biya s’invite au procès de Khalifa Sall

Lors du procès de Khalifa Sall et de ses co-prévenus, un des avocats de la défense a provoqué une vague d’indignation de la part de l’accusation et des représentants de l’Etat sénégalais.

Il s’agit de l’avocat camerounais Me Jackson Francis Kamga qui a déclaré qu’il avait l’impression que les sénégalais sont « castrés » tellement ils font preuve de passivité face aux abus de l’Etat du Sénégal.

L’avocat Camerounais Me Jackson Francis Kamga

Compte tenu des bonnes relations entre les deux pays, l’ambassadeur du Cameroun au Sénégal, Son Excellence Jean Ntongo a fait parvenir un communiqué à Walf Quotidien.

« A la suite de la réponse du juge Lamotte et des répliques des Maîtres Samba Bitèye et Boubacar Cissé, avocats du Sénégal, l’ambassade du Cameroun au Sénégal, qui a saisi, le ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, émet ses regrets et condamne les propos de Me Kamga, lesquels ne reflètent aucunement l’esprit et la qualité des liens d’amitié et de coopération qui unissent le Cameroun et le Sénégal », lit-on, informations relayées par « Walf Quotidien », lues par senegal7.com.

Et l’ambassade camerounaise de poursuivre en ces termes: « Il ne parlait pas au nom de l’Etat du Cameroun et encore moins des autorités camerounaises. Les propos désobligeants tenus à l’endroit des sénégalais n’engagent par conséquent que lui-même et non le Cameroun. En effet, le principe cardinal et intangible de la politique extérieure du Cameroun est la non-ingérence dans les affaires des autres pays. C’est pour cette raison que l’ambassade n’émet aucune opinion ni sur la forme ni sur le fond de la réponse du juge et des répliques des avocats de l’Etat du Sénégal ».

Senegal7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici