Accueil Actualités Le président Macky Sall averti par les populations des Kalounaye

Le président Macky Sall averti par les populations des Kalounaye

A quelques heures de la pose de la première pierre de la boucle des kalounaye prévu dans le paquet d’activité de la tournée économique du chef de l’état ce dimanche 21 octobre 2018 à tobor. Les populations de ladite localité située dans le département de Bignona sonnent la sonnette d’alarme pour attirer l’attention de son excellence qui a promis de lancer les travaux routiers de la boucle. Ce qu’elles réclament, ce sont des actes concrets de la part de l’état dans la construction de ce tronçon principale voie d’accès aux Kalouuayes. Ces populations longtemps promis de désenclavement, ne croient pas à cette pose de pierre et demandent au chef de l’état de prendre en considération leurs calvaires et qu’il ne se limite pas tout simplement à la pose de la première pierre.
Selon le programme présenter de la tournée économique du président Macky Sall, c’est le dimanche 21 octobre 2018 que le chef de l’état procédera à la pose de la première pierre des travaux de construction de la boucle des Kalouuayes. Mais les populations des Kalounayes n’en croient pas, ils estiment que plusieurs autres pierres ont été posées par les précédents régimes mais sans suite.Pour cette fois, les habitants des Kalounayes réclament des actes concrets de l’état.
« Depuis 2012 les mêmes mots reviennent toujours. Chaque année la boucle de kalounaye sera faite, et rien. Pendant les élections l’législatives, les élections référendaires et les élections local chaque fois, c’est les poses de pierres cela doit finir avec les promesses non tenues. Il faut que l’état passe à la réalisation mais si c’est pour venir faire une tournée économique déguisé avec la politique, ça ne va pas se passer. S’il posse la première, on veut que dès la semaine ci même qu’on voit des camions et des tracteurs en travaux pour que nous croyons vraiment cette fois-ci », réclame Moustapha Sané le collective des jeunes de Kalounaye.
Les populations de cette zone de Bignona sollicitent aussi d’autres infrastructures de base en plus de la route au chef de l’état qui poursuit sa tournée dans la Casamance. Hier dans le cas, le chef de l’état a laissé entendre qu’il va procéder à la pose de la première pierre de la boucle de Kalounayes, cette déclaration du chef de l’état close comme réponse à la veille revendication des Kalounayes de disposer un bijou d’infrastructures de désenclavement pour une émergence économique local de la zone.
Le porte-parole de la jeune ajoute, « en plus de la route aujourd’hui, les populations de Kalounaye veulent de l’eau, de l’électricité et le réseau téléphonique. Nous souhaitons que le président nous entend avant son arriver le dimanche par ce que nous sommes fatigués, kalounaye manque de tout », a fait savoir Moustapha Sané du collective des jeunes de kalounaye.
Pape Ibrahima Diassy-senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici