Accueil Actualités Le recalés des parrainages : Djamil, Pape Diop, Bougane, TAS, Guirassy, Amsatou...

Le recalés des parrainages : Djamil, Pape Diop, Bougane, TAS, Guirassy, Amsatou Sow… aux aguets

C’est vendredi dernier que le Conseil constitutionnel a débuté la vérification des listes de parrainages en vue de la présidentielle de 2019.Plusieurs candidats ont vu leurs parrainages invalidés pour le moment. Il s’agi de Mansour Sy Djamil, Pape Diop, Bougane Dany Guèye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Guirassy, Amsatou Sow Sidibé, entre autres. Et d’ici au 12 janvier, le Conseil constitutionnel aura à statuer définitivement sur leurs cas.

Les candidats  à la candidature qui sont passés à la trappe du parrainage au Conseil constitutionnel et qui risquent à bien des égards d’être définitivement éliminés de ce système de contrôle font lésion. Il s’agit en effet de Serigne Mansour Sy Djamil, Pape Diop, Bougane Dany Guèye, Thierno Alassane Sall, Mamadou Guirassy, Amsatou Sow Sidibé, entre autres. Hadjibou Soumaré et Boubacar Camara ont été les premiers recalés à rejoindre ce   peloton énuméré ci-devant. Pour la plupart de ces recalés, ils ont surtout été perdus par des doublons. Samuel Sar, Ayda Mbodj, Mamadou Lamine Diallo, Abdou Wahab Bengéloun, Aissata Tall Sall, Malick Gackou, Abdoul Mbaye, entre autres, sont venus grossir les rangs des recalés, renseigne l’Obs. Les 7 sages ont jusqu’au 12 janvier 2019, au plus tard, pour notifier aux mandataires concernés les dossiers déclarés invalides à cause d’un parrainage sur plus d’une liste.

Assane SEYE-Sengal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici