Accueil Actualités Le retour de Karim sur la table de…Macky Sall

Le retour de Karim sur la table de…Macky Sall

Et Si l’option Karim Wade devenait une réalité…

Le Président de la République Macky Sall sait que le temps est venu pour lui d’abattre toutes les cartes politiques qu’il dispose. Il est maintenant temps pour lui de redistribuer les cartes politiques. Et Macky Sall a un atout de taille sous la manche. Remettre Karim Wade sur la sellette pour mieux réduire l’effet Ousmane Sonko. Le Palais envisage sérieusement de revoir le cas Karim Wade.

Le fils de Me Abdoulaye Wade en exil au Qatar devrait bientôt fouler le tarmac de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD) de Diass, selon une source proche du Palais de la République. Le Chef de l’Etat Macky Sall réfléchit sérieusement à l’option « Amnistie » pour Karim Wade. Et ce, avant les élections locales et législatives.

Le retour de Karim Wade est une option sérieuse pour acter les retrouvailles de la grande famille libérale avec la chaîne politique « Macky-Karim-Idy-Pape Diop-Oumar Sarr-Baldé-Diagne Fada-Samuel Sarr-Habib Sy-Souleymane Ndéné », tous chefs de partis issus des flancs du PDS.Le Palais de la République va tout faire pour endiguer l’effet Ousmane Sonko. Le Président de la République Macky Sall sait le danger que représente Ousmane Sonko. Ce dernier s’est mis au-devant de la scène. Il récolte les fruits des évènements politiques qui viennent de se dérouler. Par la force des choses, Ousmane Sonko est devenu le leader naturel de l’opposition. D’aucuns voient en lui le futur Président de la République du Sénégal. Ousmane Sonko porte déjà la casquette.

Ousmane Sonko se permet même en ce moment de dicter face à ses adversaires, ses propres règles du jeu. Il faut donc briser cette dynamique. Et, un retour de Karim Wade sur le devant de la scène permettrait de réduire l’effet Ousmane Sonko. Un retour de Karim Wade au Sénégal produirait bien des effets. Le retour de Karim Wade au Sénégal permettrait de revigorer le Parti démocratique sénégalais (PDS).

Et le PDS ne cracherait jamais sur les retrouvailles de toute la grande famille libérale. D’autant que ceci offrirait aux libéraux toutes les chances de conserver le pouvoir. Ils savent bien que d’ici 2024, le temps leur est compté. Les libéraux ont besoin de fédérer toutes leurs forces, de se retrouver unis en 2024 derrière un seul et unique candidat. L’unique chance qu’ils ont de se maintenir encore au pouvoir. Le retour de Karim Wade au Sénégal suivi de retrouvailles de la grande famille libérale, aura certainement des effets.

Tout montre que le pouvoir n’a pas encore baissé les bras face à Ousmane Sonko. Tout sera fait pour lui barrer la route et endiguer toutes ses chances de devenir le futur Président de la République du Sénégal.

La rédaction de Xibaaru