Accueil Football Le retour de Zizou ne fait pas plaisir à tout le monde…

Le retour de Zizou ne fait pas plaisir à tout le monde…

Un retour en grande pompe. Tout Madrid ne parle que du retour aux affaires de Zinédine Zidane au Real Madrid. Le technicien français reprend la main alors que les Merengue sont en grande difficultés mais certains comme Bale, Ceballos et peut-être Courtois ne doivent pas être ravis…

L’ère de Zinédine Zidane s’ouvre à nouveau au Real Madrid. L’entraîneur qui a mené trois fois de suite le Real Madrid à la victoire en Ligue des champions reprend du service seulement neuf mois après avoir quitté de lui-même (ce qui est rare !) le banc madrilène. Un retour en forme de défi encore plus gigantesque que le premier tant le club s’est enfoncé dans la crise depuis son départ et celui de Cristiano Ronaldo.

Zizou connaît évidemment très bien tous les joueurs de l’effectif et il apparaît évident que certains doivent grimacer. Au premier rang, on trouve un certain Gareth Bale qui semblait de toute manière en fin de course dans la capitale espagnole. Le retour de Zidane doit le conforter dans l’idée d’écouter toutes les offres qui vont se présenter à lui. Le Gallois serait sans doute parti l’été dernier si le Tricolore était resté aux affaires et sous Lopetegui ou Solari, sa situation n’a pas été brillante. On se souvient de sa colère noire après la dernière finale de la Ligue des champions. Il avait été décisif mais sa frustration de ne pas avoir débuté ne l’avait pas quitté pour autant. « J’étais vraiment fâché, je méritais d’être titulaire« , avait-il lâché quelques mois plus tard, ajoutant qu’avec Lopetegui il pouvait « parler anglais » et donc aller plus loin dans ses analyses.


Le départ de Zidane avait également délié la langue de Dani Ceballos. Un jour de concentration avec la sélection espagnole, il avait conté à la presse ses difficiles relations avec Zizou: « J’avais pris un entraîneur personnel en janvier parce que je ne jouais ni le mercredi ni le dimanche et l’intensité baissait. Je voulais être au top en pré-saison. Si Zidane était resté il était évident que j’aurais cherché une porte de sortie mais avec Julen tout était différent… » Ceballos avait surtout découvert le statut de remplaçant. Le milieu de terrain sait à quoi s’en tenir.

Du côté des joueurs encore sous contrat, on imagine aisément la position de Matteo Kovacic parti (en prêt) lui aussi frustré et fâché avec le Real. La situation d’un autre joueur pourrait évoluer. Celle d’un cadre: Thibaut Courtois. En effet, Keylor Navas a toujours été soutenu par Zidane qui a systématiquement refusé de recruter un gardien pour laisser le Costa-Ricain en place. Sous Solari, le portier international belge était le titulaire indiscutable. Ça pourrait changer…
Football.fr
Djily Mbayang Mbaye