Accueil Actualités «Le Sénégal, une nation unie et indivisible» : Macky jette une grosse...

«Le Sénégal, une nation unie et indivisible» : Macky jette une grosse pierre dans le jardin de Sonko»

La paix au Sénégal a occupé une ^place de choix dans e discours du chef de l’adresse à la Nation du chef de l’Etat dans le cadre de la fête de l’Indépendance du Sénégal.

«La fête nationale nous rassemble plus que toute autre. Par-delà nos diversités, elle incarne et exalte le vivre ensemble hérité de nos anciens, et que nous devons transmettre à nos enfants et aux générations futures.

Ce soir, devant vous, je réaffirme solennellement que le Sénégal est une nation unie et indivisible, et le restera ; un pays de pluralisme intégrateur ; un pays de paix et de convivialité entre toutes ses composantes ; un pays de téranga, qui accueille et protège tous ses hôtes sans exclusive», a lancé le chef de l‘Etat.

Avant de poursuivre : «ensemble, préservons cet art de vivre bien sénégalais. Assurément, c’est ce Sénégal qui fait notre bonheur, notre honneur et notre fierté. C’est ce Sénégal qui est connu et apprécié à travers le monde.

Dans ce Sénégal que nous aimons, il ne saurait y avoir de place pour le particularisme, quel qu’il soit.

Les ressorts de la nation sénégalaise sont solides. Ils inspirent confiance et continuent de jouer leur rôle régulateur.

Gardons à l’esprit ce qui pourrait les affaiblir. Evitons tout propos et tout comportement qui pourraient les fragiliser.

Je vous invite à un examen de conscience et vous appelle à renforcer le contrat social qui nous lie les uns aux autres et nourrit notre commun vouloir de vie commune».

A en croire le Président Sall : «j’appelle à une revitalisation urgente des valeurs de citoyenneté, de civisme et de coexistence pacifique.

J’appelle au respect des Institutions et des principes qui gouvernent notre démocratie, l’Etat de droit et la République.

Ces valeurs nous engagent et nous protègent solidairement. Elles constituent notre soupape de sécurité individuelle et collective, le socle sur lequel repose la nation sénégalaise. Nul n’a le pouvoir, ni le droit de les mettre en péril».