Le silence de Idy face à Macky : Graves révélations de Yérim Seck

0

Une révélation qui risque de faire beaucoup de bruits. Dans l’émission «face to face» de Tfm, ce dimanche 5 janvier 2020, le journaliste, Cheikh Yerim Seck a révélé que «Macky Sall, le chef de l’Etat et Idrissa Seck, son principal opposant, ont entretenu des conversations par le biais d’un marabout et c’est pourquoi, depuis lors, on n’a pas entendu l’ancien maire de Thiès se prononcer sur la gestion du président Sall».

Allergique au régime de Macky

Depuis le départ de son parti du premier gouvernement de Macky Sall en 2012, le leader du parti Rewmi, Idrissa Seck ne cesse de multiplier les sorties contre le tombeur de Wade en 2012.

«Les populations constatent que les ruptures qui avaient été promises par l’actuel régime n’ont pas été réalisées. Il y a une seule rupture que Macky Sall a réalisée, c’est sa rupture avec le peuple sénégalais. C’est clair qu’il a rompu le contrat qu’il avait signé avec le peuple sénégalais. Mais toutes les autres ruptures vertueuses que le peuple était en droit d’attendre dans la gestion des affaires de l’Etat, c’est-à-dire une véritable République, où les dirigeants se concentrent sur la commande citoyenne comme lorsqu’une entreprise reçoit une commande d’un client avec un cahier de charges précis, l’entreprise ne peut dire vous voulez une peinture blanche mais moi je vais vous donner une peinture noire. L’entreprise doit donner la peinture blanche demandée par les citoyens», avait soutenu l’ancien Premier ministre sous Wade.

Compromissions ?

D’après les révélations faites, ce dimanche sur le plateau de Tfm, «y aura un arrangement entre le chef de l’Etat, Macky Sall et son opposant, Idrissa Seck avec comme intermédiaire, un marabout. Parce qu’au sortir de la Présidentielle du 24 février 2019, le leader du parti Rewmi est devenu aphone. Nombreux sont des citoyens Sénégalais qui ont cru dur comme fer que «ce silence semble expliquer de la rancœur de l’ancien Premier ministre vis-à-vis du peuple souverain qui, en dépit de la situation économique difficile du pays, a porté son choix sur le président sortant, Macky Sall».

Mais, si l’on se fie aux révélations faites par le journaliste, Cheikh Yérim Seck, la vérité est toute autre.

Même si le journaliste n’a pas parlé des termes des discussions entre Macky Sall et Idrissa Seck, il est à constater que l’ancien maire de Thiès aura respecté à la lettre les consignes.

Car, aussitôt, après la sortie du livre blanc sur la dernière présidentielle, Idrissa Seck est resté muet comme une carpe.

Comme en attestent son silence face à l’affaire dite Petro-Tim, dans laquelle est impliquée selon Bbc, le frère du chef de l’Etat.

En sus, intervient la hausse du prix de l’électricité. Des marches et sit-in sont organisés, avec des arrestations à la pelle, mais, jamais Idrissa Seck s’est fait entendre.

Senegal7

Leave a comment