L'Actualité en Temps Réel

LE SYNDICALISME A LA RTS: « ACTE D’ENGAGEMENT ET DON DE SOI, AU SERVICE DES TRAVAILLEURS  » MA RÉPONSE À ALIOU DIOP (Par Abasse Sow)

Depuis la naissance du Mouvement ouvrier dans les colonies françaises de l’Afrique subsaharienne entre les deux guerres mondiales, l’impérialisme s’est affirmé avec une domination et avec des monopoles sur le capital humain et financier.

En Afrique, en Asie, en Europe et partout ailleurs, les puissances s’attaquent aux valeurs et aux socles de l’économie sociale pour s’affirmer.

Des razzias sont menées contre des empires et contre d’honnêtes citoyens, opposés aux contre-valeurs. Tous sont devenus esclaves au service exclusif de soi-disants «maitres» sans morale ni éthique.
Quelle hypocrisie ! Quel mensonge ! Le mythe est tombé et c’est une leçon d’histoire.

Dans le passé-présent, un autre mythe s’est effondré, celui d’un DG sans morale et sans pitié. Celui-là qui ne connaît ni la Radio encore moins la Télé et qui, par un accident tragique s’est retrouvé à la RTS.

Faire croire à d’honnêtes travailleurs qui ont sacrifié toute leur vie au profit de la RTS que leur avenir et leur carrière reposent entre ses mains est le pire mensonge du siècle.

Comment un retraité (+5 ans) peut décider de l’avenir de jeunes et braves travailleurs ?
Souviens-toi que tu as hérité d’une RTS de mains expertes de Directeurs Généraux qui t’ont transmis des valeurs d’engagement et de culte du travail de plusieurs générations.

Le code de l’indigénat, le pillage des richesses, l’abus d’autorité et de pouvoir ainsi que le bradage des énergies ne peuvent en aucun cas prospérer dans un contexte où la gestion des derniers publics obéit à des règles de transparence, à la vertu et la sobriété. Tu ferais mieux de répondre de tes actes de gestion !

Aujourd’hui, je peux jurer que je suis plus courageux que ce petit type qui se cache derrière ce pseudo Alioune DIOP TALLA, un grand Reporter de la Radio pour calomnier en payant des communiqués mensongers pour détruire le coordonnateur du collège des Délégués, Secrétaire Général Adjoint du SYNPICS et présentateur des éditions depuis plus de dix ans sans maitriser la langue française et sans niveau. Seuls les professionnels et téléspectateurs peuvent me juger. Pas toi! Ce petit Aliou DIOP TALLA. Je n’ai aucune leçon à apprendre de toi! Et ne m’appelles plus!

Chers lecteurs, un Aliou DIOP TALLA peut en cacher un AliouNE DIOP.

Grand ALIOUNE DIOP dis-toi que ton frère Abasse SOW que tu appelles affectueusement « Abasse une minute » a beaucoup d’estime et beaucoup d’affection pour toi et que tu n’avais pas besoin de faire un démenti.
La chefferie et les courtisans sont bannis du management moderne.

Saches que tes pratiques machiavéliques appartiennent au passé. L’homme du passé que tu es, tu n’as plus une seule petite place à la RTS, car tu as bouleversé le socle sociale de cette maison qui, pourtant, a vécu des moments difficiles mais jamais un tel niveau de règlements de compte n’a été atteint avec un DG assimilable à un variant que nous appellerons T.

Un mutant doublé d’un tyran que ni JOHNSON and JOHNSON, ni ASTRA ZENEKA encore moins MODERNA ou SINOPHARM ne sauraient arrêter la propagation aveugle allant jusqu’à mentir pour exister.

La RTS saigne, il fautun garrot pour stopper l’hémorragie massive provoquée par le « tout puissant variant T ».

Ne sait-il pas qu’aucune RACINE ne peut résister à la force du vent de la conviction? La puissance est un apanage divin et lui, Aliou DIOP TALLA n’est pas Dieu.

D’ailleurs, ses comportements le rapprochent plutôt du démon. Calcul, cynisme, goût de revanche, intimidation, carotte et bâton. Cette stratégie archaïque de la division pour mieux régner, du « tu n’es pas avec moi, donc contre moi » a ses limites.
Faudrait-il chanter ses louanges, en remontant la RACINE jusqu’au Sinthiou Bamambé, contrée de piété et de valeurs qu’il devrait méditer? Qu’a-t-il fait de ce leg?

Dans un contexte de promotion et de création d’emplois, tu as pris la décision historique de licencier et ou réduire des hommes et femmes qui ont enregistré plus de 20 ans d’expérience à leur simple expression d’agents simples.

Face à ta volonté injuste, la JUSTICE d’ALLAH SWT a dicté sa force sur toi.

Moustapha CISSE, Cheikh Brahim NDIAYE, Abasse SOW, Abibou MBAYE, Bassirou SYLLA, Yaye Awa CISSE, Véronique DIOUF, Elisabeth Agnès SARR, Benoit BADIANE, Ismaila DIOP, Pape Malick NDAO, Anna DIOUF, Ousseynou SARR, Bamba GAYE, Aly Ngoné NIANG, Aicha THIAM, Ibrahima NDAO bref ! Une soixantaine d’agents, tous ont marqué de manière indélébile leur passage la RTS. En lieu et place d’une promotion pour mission accomplie, des sanctions injustes leur ont été servies.

Restez forts et unis chers CAMARADES !

Comme aime le rappeler Mody GUIRO, Secrétaire Général Nationale de la CNTS «camarades vous êtes faibles aujourd’hui mais vous serez forts demain».

Camarades Travailleurs, la RTS a dépassé de loin «l’ère de l’ouvrier négre».

Les jeunes syndicalistes que nous sommes appelons à la résistance pour arrêter l’ostracisme, les affectations arbitraires, le tâtonnement entre autres.

Camarades Travailleurs, écoutez et faites entendre votre voix !

Journalistes, Techniciens, chauffeurs, personnels administratifs, réalisateurs, pour ne citer que ces corps de métier, le moment est venu de prendre notre responsabilité historique pour dire NON au bradage des biens et ressources de la RTS. NON à la division de la famille RTS.

Sauver l’entreprise devient une priorité, une exigence de l’heure.
Alors camarades écrivons ensemble l’une des plus belles pages de notre histoire. Croyons à nos valeurs, notre socle social qu’aucun DG n’a le droit de saper. Et ce retraité, entré par effraction à la RTS, sans compétences ni expériences avérées dans l’audiovisuel, doit laisser intacte nos valeurs.

Le seul et unique mot d’ordre reste la lutte victorieuse contre un fasciste qui ne résistera pas à cette nouvelle vague, un cas pas comme les autres au variant T.

Un soldat avec un fusil contre les travailleurs.

Réprimer, sanctionner, ester en justice, menacer, licencier, aucun verbe n’est de trop pour qualifier les actes du variant T… de la RTS aidé par d’autres variants inqualifiables du fait de la mutation rapide.

Cette répression est pratiquée de façon systématique réduisant les libertés à la RTS.

L’engagement et la défense des intérêts matériels et moraux des travailleurs ne sont pas négociables pour l’intersyndicale SYNPICS-CNTS de la RTS.

Par votre esprit misérable et vindicatif, nous sommes devenus plus Unis, plus conscients et plus forts comme l’ont été les cheminots Sénégalais des années 1940.

Le variant T de la RTS a échoué dans sa tentative diabolique de nous diviser !

Une lueur monte à l’horizon !

Notre prochaine Assemblée Générale, telle un bulletin de liaison des travailleurs sera assez éloquent pour prouver à la face du monde la force Syndicale.

Alors Camarades, tous au rendez-vous pour dire Non, Non et Non au variant T.

Comme disent les wolofs «tontou dou forokh »

Abasse SOW, Journaliste- Présentateur

Coordonnateur du collège des délégués du personnel de la RTS

Secrétaire Général Adjoint du SYNPICS et

Porte-parole de l’Intersyndicale.