« Le système électoral sénégalais a révélé son point faible » : Boubacar CAMARA

A quelques semaines des législatives de 2022, la tension politique monte et ne faiblit pas. La tension sociale n’est pas en reste et, le sentiment d’injustice et les frustrations gagnent du terrain avant même le verdict des urnes. Une situation qui fait réagir le leader du mouvement  »jengu », Boubacar CAMARA.

Dans une note adressée au Président SALL, constate que malgré les efforts combinés, pendant plusieurs décennies, de la classe politique, de la société civile et des partenaires au développement, le système électoral sénégalais a révélé son point faible : la gestion de la participation aux élections.

Une situation inédite qui comporte de graves conséquences juridiques et politiques et les incertitudes qui en découle sont justifiées, de son avis

En treize (13) points, il relève les actes posés par les autorités sur le rejet des listes, le parrainage qui font douter les sénégalais et la classe politique.

Fanta DIALLO BA-senegal7