Législatives 2022 : Alioune Ndoye tire sur Bougane et sa tournée NTM (Non au Troisième Mandat)

Depuis plus de deux semaines les partis politiques se livrent à un marathon électoral pour recueillir la voix des électeurs sur ces élections législatives du 31 juillet 2022. Même si la campagne bat à son plein avec une compétition farouche entre parti au pouvoir et opposition, la position du président de la coalition Gueum Sa Bopp Bougane Gueye Dany reste la sérieuse équation à résoudre par la Coalition Benno Bokk Yakaar du président Macky Sall. Ce qui fait de lui l’homme à abattre des collaborateurs de ce dernier.

 

Écarté des élections législatives du 31 juillet 2022, Bougane Gueye Dany et son mouvement Gueum Sa bopp n’ont pas abdiquer face à la volonté des autorités électorales de les recaler.

En effet, Bougane Gueye Dany a bel et bien battu campagne avec un objectif très clair. Empêcher un troisième mandat du président Macky Sall.

Par une série de tournée intitulée NTM (Non au Troisième Mandat), qui lui réussit plutôt bien, Bougane explique 10 raisons pour lesquelles les électeurs ne devraient pas voter pour la coalition BENNO BOOK YAAKAR du président Macky Sall.

Parmi ces dix raisons, occupe une place importante de « la légalisation d’un troisième mandat anticonstitutionnel ».

Cependant, cette démarche révolutionnaire de Bougane dérange au plus haut niveau les collaborateurs du président Macky Sall. A l’instar du Ministre Alioune Ndoye, par ailleurs tête de liste départementale Dakar de la coalition BBY.

Face au Journaliste Aïssatou Diop Fall, M.Ndoye n’a pas manqué de montrer tout son mépris à l’endroit du leader de Gueum Sa Bopp.

Comme s’il attendait que le journaliste evoque le sujet de Bougane, A.Ndoye profite de la question relative aux Couvertures médiatiques lors des élections, pour s’attaquer à Bougane et son groupe Dmédia.  » Si ce n’était son média du’il utilise, abusivement, nuit et jour, personne ne l’aurait écouter.

Et ceci doit être revu par la législation. Car c’est l’Etat qui lui a donné les licences et fréquences. » Martèle t-il. Avant de poursuivre que « Bougane n’a pas son mot à dire sur ces élections. Car n’étant pas un acteur des dites élections ».

Mais le fait le plus marquant, c’est son gêne sur la brûlante question du troisième mandat que Bougane ne cesse de soulever.

Pour le ministre Alioune Ndoye, « cette question ne vient pas à son heure et concerne 2024. Bougane à travers sa tournée NTM, ne fait que bluffer et manipuler la population. »

Maintenant ou pas, le leader de Gueum Sa Bopp Bougane Gueye Dany a réglé sa montre à l’heure « NTM ». A l’heure où le président Macky Sall et sa coalition sillonne le pays pour obtenir la majorité à la prochaine assemblée nationale du Sénégal, renseigne « Voici ».

Assane SEYE-Senegal7