L'Actualité en Temps Réel

L’environnement est plus malade : la cause

La journée mondiale de l’environnement  est célébrée ce 05 juin sous le thème: « surexploitation des ressources naturelles au Sénégal : quelles stratégies pour une résilience des écosystèmes ? ». Il s’agit de permettre et de comprendre l’enjeu de la restauration des écosystèmes sous un autre angle. Mais aussi de promouvoir une bonne gestion de la biodiversité pour conférer à nos écosystèmes des capacités de résilience et de régénération. Elle a été célébrée par l’Institut des Sciences de l’Environnement (ISE), « fort de son apport dans la gestion rationnelle de l’environnement et la promotion du développement durable à travers la formation et la recherche » selon  Assatou Rane Ndoye  coordonnatrice de ladite journée au niveau de l’institut.Dans la même dynamique, El Hadji Mamadou Sonko, Directeur de l’ISE, affirme que   la JME est devenue une plate-forme mondiale de sensibilisation et de prise d’initiatives pour répondre aux défis urgents, qu’il s’agisse du réchauffement climatique, de la pollution, de la consommation durable ou de la criminalité contre la vie sauvage. Selon lui:  » La terre continue à se réchauffer. La mer continue de grignoter nos plages, encouragées par un niveau qui ne cesse d’augmenter. Les ressources halieutiques continuent de se dégrader poussant des pêcheurs aguerris à être des capitaines de bateaux clandestins à l’assaut de l’Europe. L’environnement devient de plus en plus malade, car agressé par nos divers rejets industriels, agricoles et domestiques». En effet, dit-il :  » la terre ne rétribue plus, à sa juste valeur, au paysan, les fruits de ses durs labeurs, sous un Soleil dont le rayonnement réchauffe de plus en plus. Les ressources naturelles continuent d’être les mamelles qui alimentent et entretiennent les guerres de plus en plus violentes ».
Pour rappel, en 1967, la Suède a proposé de convoquer une conférence des Nations Unies sur l’environnement humain. C’est de cette initiative suédoise qu’a découlé la première Conférence des Nations Unies sur l’environnement du 05 au 16 juin 1972 à Stockholm sur le thème : « Une seule Terre ». Cette conférence a ouvert une nouvelle ère de coopération mondiale sur les questions environnementales. Elle a ouvert la voie au concept de Développement Durable. Cependant, le véritable héritage de la conférence de 1972 est peut-être la recherche permanente de solutions permettant de concilier le développement économique et la gestion de l’environnement. 

senegal7/seneweb