L'Actualité en Temps Réel

L’équipe type des Sénégalais de la semaine : Iliman Ndiaye en meneur, Bamba Dieng buteur ressuscité

Abdoulaye Seck, Iliman Ndiaye ou encore Sadio Mané… Ils ont été nombreux ces Sénégalais ayant excellé dans les Championnats européens pendant la semaine écoulée. Et à 20 jours du début de la Coupe du Monde, ça fait un bien fou de voir certains joueurs en pleine forme. Voici notre Team Of The Week, sous un 4-2-3-1.
MORY DIAW déterminant
S’il n’a pas été énormément sollicité, le portier de Clermont Foot 63 a été déterminant dans les interventions qu’il a eues à faire lors du match face au FC Nantes ce dimanche (1-1). Après deux relances assez peu maîtrisées et une sortie peu autoritaire en première période, Mory Diaw a ensuite assuré puis rassuré dans ses cages. Il s’est illustré dans le dernier quart d’heure en déviant une frappe puissante et flottante de Moses Simon depuis l’angle de la surface. Sans lui peut-être, Clermont n’aurait pas ramené un point de La Beaujoire, alors qu’il ne peut faire grand-chose sur le but concédé. Dans le rythme de ses prestations depuis l’entame de cette saison.

YOUSSOUF SABALY solide

Lors de la victoire sur la pelouse de la Real Sociedad ce dimanche (2-0), le latéral droit du Real Betis s’est engagé dans un début de match à haute intensité sur son côté avec notamment beaucoup de duels avec le latéral gauche de l’équipe adverse Diego Rico. Mais à plusieurs reprises, l’international sénégalais a remporté son combat. Même les montées d’Alexander Sorltoh ne l’ont pas fait craquer puisqu’il s’est montré très vigilant, attentif et a rempli sa mission en défense. Bien mieux, au fil des minutes, il a apporté du surnombre offensif. Assez régulier dans ses prestations lorsqu’il est apte à jouer.
ABDOULAYE, l’improbable SECK

On peut lui pardonner d’avoir marqué contre son camp contre Ashdod SC samedi. D’autant plus que le Maccabi Haïfa a fini par s’imposer sur sa pelouse (3-1) et, après cette malheureusement réalisation, le joueur s’est bien remis dans le match. Mais quelques jours avant, précisément mardi dernier, l’ancien joueur du Royal Antwerp sortait d’une prestation inédite et exceptionnelle face au Paris Saint-Germain, en dépit de la lourde défaite (2-7). Évidemment, Abdoulaye Seck a souffert devant Mbappé, Neymar ou encore Messi, mais cela ne lui a pas empêché de tirer son épingle du jeu (2 interceptions, 2 tacles, 8 duels remportés, 18 passes réussies sur 22). Et puis, comment ne peut préciser qu’il est l’auteur des deux buts de son équipe ?

MAMADOU FALL imposant

Encore une fois, le jeune défenseur sénégalais a sorti une prestation de haut vol avec Villarreal B dans le Championnat de Deuxième Division d’Espagne. Contre Albacete ce dimanche, le joueur prêté par le Los Angeles FC a été très déterminant pour décrocher un point à l’Estadio Carlos Belmonte (0-0). Très autoritaire dans l’air comme sur le sol, il a remporté 5 duels. Il s’est également illustré avec 7 dégagements, 2 interceptions, 3 tacles, 2 tirs contrés et n’a commis aucune faute. Propre dans la relance, il a réussi 95% de ses passes (18/19) et a touché 39 ballons.

ABDOU DIALLO capital

Les matchs passent au RB Leipzig et deviennent meilleurs pour Abdou Diallo. Le défenseur latéral gauche international sénégalais et son équipe sortent d’ailleurs d’une excellente semaine dans laquelle a brillé le Champion d’Afrique. Pour 21 minutes face au Real Madrid mardi dernier, l’ancien joueur du Paris Saint-Germain a été d’une importance capitale pour conserver un score de 3 à 2. Il a remporté tous ses duels (4/4), a réussi 2 dribbles et bien plus de bonnes choses qu’il finit par confirmer samedi lors de la victoire (2-0) contre Leverkusen (1 dégagement, 1 interception, 2 tacles, 5 duels remportés sur 6 et 62/69 passes réussies).

MOUSTAPHA NAME excellent

Pour sa toute première titularisation dans le Championnat de Chypre, l’ancien milieu de terrain du Paris FC n’a pas déçu son entraîneur, bien au contraire, il devrait obliger à ce dernier de lui donner beaucoup plus de temps de jeu. Face au Nea Salamina Famagusta samedi (victoire 2-0), Name a excellé. D’abord, il n’est pas loin de délivrer une passe décisive à Muamer Tankovic à la 16e. Puis, c’est lui qui ouvre le score à la 26e après un beau contrôle de sa part et un enchaînement pied droit de toute beauté. Il a énormément apporté en attaque, tout en se montrant impeccable sur les phases défensives.

PAPE ALIOUNE NDIAYE indispensable

Un match XXL dans la longue liste pour PAN ! À la hauteur des performances remarquables d’Adana Demirspor depuis l’entame de cette saison, l’ancien milieu de terrain de Galatasaray fait bonne impression dans le Championnat de Turquie. Contre Kayserispor ce dimanche, Badou Ndiaye a été l’un des meilleurs hommes de son équipe. Il a magnifiquement ouvert le score dès la 11e minute. Et bien que sa formation soit faite rejoindre après avoir mené 2-0, le Sénégalais de 32 ans a été éblouissant dans l’ensemble (46 ballons touchés, 27 passes réussies sur 32, 2 dribbles, 2 interceptions, 6 duels gagnés).

ILIMAN NDIAYE en meneur

Contre West Bromwich Albion ce samedi, le jeune international sénégalais a atteint son meilleur registre de la saison dernière en marquant son septième but de cette saison synonyme d’ouverture du score pour Sheffield United. Il a eu des occasions d’ajouter à son compteur de buts, mais il a été parfois malchanceux avec une frappe sur le poteau et une autre qui finissait dans le petit filet adverse. Son très bon mouvement a mystifié les défenseurs de West Bromwich, ce qui lui permettait de délivrer une passe décisive à Oliver McBurnie sur le 2-0. Il finit sa rencontre avec 4 dribbles réussis, 2 fautes subies, 5 passes clés et surtout 12 duels remportés contre 18. Un match étincelant pour Illy.

BOULAYE DIA efficace

Lui n’aime pas s’asseoir sur le banc. Remplaçant, l’attaquant de 25 ans a soldé une entrée fracassante lors d’une remontée fracassante de la Salernitana sur le terrain de la Lazio Rome ce dimanche. Si le score était de 2 à 1 pour les Grenats au moment qu’il entrait en jeu, Boulaye Dia aura été hyperefficace et fait son travail pour corser cette addition et emmener la marque à 3-1. Idéalement servi par Domagoj Bradaric, il surgit au second poteau et catapulte le ballon au fond des filets de la Lazio. Petite frayeur mais démonstration de son engagement : il s’est fait mal sur le but en cognant le poteau avec sa cuisse. Plus de peur que de mal !

SADIO MANÉ inarrêtable

À ce rythme, il sera difficile pour ses concurrents de lui enlever un troisième titre de Meilleur Joueur Africain de l’Année de suite et peut-être un premier Ballon d’Or France Football à la fin de la saison. Depuis qu’il s’est installé en ailier gauche du Bayern Munich, l’ancien joueur de Liverpool enchaîne les excellentes prestations. Elles ont été deux à la fois durant la semaine écoulée. D’abord contre le FC Barcelone (3-0), Sadio aura joué un gros match. Il a d’ailleurs ouvert le score après dix petites minutes de jeu en piquant parfaitement son ballon devant Ter Stegen et a constamment apporté du danger dans les camps barcelonais. Puis, il a remis ça samedi contre Mayence (6-2) avec un but, deux passes décisives et surtout un grand apport sur son aile, avec beaucoup de centres et de passes clé.

BAMBA DIENG, buteur ressuscité

Une leçon de Dieng, un démenti cinglant pour tous ceux qui, depuis des semaines, ont enterré l’attaquant Champion d’Afrique… Ce samedi 29 octobre, la leçon du match Strasbourg – Olympique de Marseille a failli avoir un seul nom : Bamba Dieng. Première titularisation, une action, un but de dingue, beaucoup d’envie. Quatre tirs, dont 3 cadrés, 35 ballons touchés, l’ancien académicien de Diambars a marqué de son empreinte cette rencontre quoiqu’il ait été moins en vue en seconde période. Dommage qu’il doive suivre depuis les tribunes le décisif OM – Tottenham en Ligue des Champions ce mardi. Il n’aura qu’à espérer que son équipe gagne pour qu’il puisse peut-être figurer dans la liste de la C1 pour le prochain tour.

Voici L’équipe type des Sénégalais de la semaine