Accueil Uncategorized Les diadèmes précaires du Cng : Qui pour succéder à Alioune Sarr...

Les diadèmes précaires du Cng : Qui pour succéder à Alioune Sarr !

diadèmes

L’arène de lutte sénégalaise  se morfond  dans une précarité  ambiante qui nous ramène à parler de diadèmes  précaires relativement  aux « nimbes » que portent les lutteurs avant de se livrer au combat. L’enjeu est de taille puisque la lutte est notre sport national mitoyenne à notre culture sportive. Le ministère des sports recherche le profil  qui lui sied pour diriger le comité national de lutte (Cng) dont Dr Alioune Sarr doit se défaire après 26 ans de règne sans partage. Les sénégalais ne risquent-ils pas d’être encore déçus par le choix tant attendu ?

Les lutteurs s’accrochent aux diadèmes de leurs adversaires pour avoir une prise  lors des  combats des lutte. Par analogie, le Cng  s’accroche à ses hommes qui l’ont géré pendant plus d’une décennie. Un règne sans partage où il y a eu des avancées mais aussi des échecs .

Dr Alioune Sarr fait ses bagages et une kyrielle de candidats à son poste rivalisent d’ardeur pour espérer être coptée. Le ministre des Sports et le Chef de l’Etat n’ont pas dit leur denier mot mais s’ils ratent le coche dans le choix de celui qui doit diriger le Cng,l’effet boomerang risque de ne  pas les rater si tant est qu’un 3e mandat serait acté.

Tyson est largement contesté au sein de l’arène de lutte. Il divise plus qu’il ne rassemble. Kéba Kanté apparait comme le profil le plus « achalandé » puisqu’il est issu du monde de la lutte et son background le lui permet.

D’autres candidats seraient en lice mais ils ne connaissent pas bien le monde de la lutte. De toute évidence, le choix du futur président du Cng doit être un homme de consensus comme Kéba Kanté. Les sénégalais attendent avec impatience que le ministre des sports démêlent les diadèmes précaires du Cng.

Assane SEYE-Senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici