L'Actualité en Temps Réel

Les enseignants en grève de la faim : Mouhamadou Moustapha Diagne les renvoie à leur copie

Exigeant leur recrutement  parmi les  5000 enseignants ciblés, les enseignants en classes passerelles  sont en grève de la faim depuis vendredi, dernier. Ils seraient  au nombre de 210.

« Tant que l’État ne règle pas la situation, on va continuer la grève », précisent ces enseignants. Le but du projet c’est de reprendre les enfants qui ont abandonné l’école pour aider l’État du Sénégal à atteindre ses objectifs « pour une éducation pour tous » ,avance Serigne Mor Ndao.

Mais sur iRadio, Mouhamadou Moustapha Diagne , directeur de la Formation et de la Communication du ministère de l’Education nationale est d’avis que ces gréviste de la faim ne sont pas des enseignants et qu’il n’est écrit nulle part où il est dit qu’ils seront recrutés.

« S’ils pensent qu’ils ont été lésés, ils n’ont qu’à aller vérifier leur situation. Qu’ils cessent leur grève de la faim », a-t-il indiqué.

Assane SEYE-Senegal7