Accueil Actualités Les exigences de« Sonko » et Aar Li Nu Bokk :...

Les exigences de« Sonko » et Aar Li Nu Bokk : Rétablir les droits du Sénégal d’avec son pétrole

Au stade où plusieurs franges de la société Sénégalaise se sont levées comme un seul homme pour réclamer le Rétablissement du Senegal et de son peuple dans ses droits et intérêts pétroliers, l’ouvrage d’Ousmane Sonko portant sur le pétrole énumère quatre options non moins importantes qui cadrent bien d’avec les exigences du mouvement « Aar Li Nu Bokk. »

L’ouvrage d’Ousmane Sonko portant sur le pétrole a retrouvé ses marques lorsque des révélations de la BBC sont  venues corroborer tous les manquements dont il a eu à soulever sur les contrats pétroliers. Tant il est vrai qu’un contenu Local a été édicté par le Chef de l’Etat  afin de mieux protéger les intérêts du Sénégal et des Sénégalais sur  leur or noir et leur gaz, mais cette nouvelle donne n’a pas l’heur d’arrêter les écrits de Sonko et le mouvement Aar Li Nu Bokk. En effet, ce samedi, ce dit mouvement compte manifester avec ou sans une autorisation préfectorale car se pliant au droit que lui confère la Charte fondamentale. Quatre points seront à l’ordre du jour. Il s’git de réclamer la restitution des 30% frauduleusement détenus par Frank Timis dans les blocs gaziers de Cayar et de Saint-Louis, ce qui porterait la part de l’Etat à 40% au lieu de 10% actuels. Ensuite,  réclamer les impôts et taxes dus sur la cession de Petro-Tim à Timis non encore frappés de prescription. Troisièmement, procéder à la vérification d’un versement de cash par KOSMOS à Petro-Tim lors de la transaction portant sur les 60%.Et enfin, réclamer la restitution des blocs de Casamance et Saloum Onshore, indûment attribués au spéculateur Ovidiu Tender qui, immédia-tement ,les a revendus.

Assane SEYE-Senegal7