Accueil Actualités Les prisons explosent : Le garde des sceaux pour une rationalisation ...

Les prisons explosent : Le garde des sceaux pour une rationalisation des mandats de dépôt

Lé délivrance systématique des  mandats de dépôt est souvent déplorée par les avocats et les organisations de  la Société Civile. Une revendication à laquelle le ministère de la Justice compte apporter une solution. Lors de la conférence annuelle des Chefs de Parquet, tenue, hier, Ismaila Madior Fall a informé qu’une nouvelle circulaire sur la politique pénale va insister sur certains aspects comme la rationalisation des dépôts de dépôt et l’introduction du bracelet électronique.

Les prisons sont pleines à craquer à cause des mandats de dépôt distribués aux mis en cause comme du pain. Pour pallier cette  mesure draconienne, et en même temps satisfaire une revendication des organisations de défense des droits de l’homme, une nouvelle circulaire du ministre de la Justice  est de mise. Cette mesure spécifiée par le garde des sceaux aux chefs de parquet lors de leur conférence annuelle vise à rationnaliser les mandats de dépôt. « la circulaire s’emploie à évoquer avec les procureurs une voie pour concilier  la présomption d’innocence, le besoin d’information du public, la nécessité de faire respecter la loi, mais aussi de faire en sorte que dans notre système pénal la détention soit l’exception et la liberté la règle ».D’après le ministre de a Justice, le document insiste sur le « besoin de faire en sorte qu’on n’envoie en prison que les citoyens qui doivent y aller et que le mandat de dépôt ne soit pas obligatoire ». (…).

Assane SEYE-Senegal7