L'Actualité en Temps Réel

Les propos de Sonko qui dérangent l’armée

Décidemment le leader du pastef a son mot à dire dans toutes les situations et même sur celles qu’il ne maîtrise pas. Lors de sa conférence de presse hier, jeudi, Ousmane Sonko a déclaré que les soldats sénégalais rapatriés du Mali lundi dernier étaient en mission pour la France et non pour leur pays. Cette sortie a irrité les responsables de l’Armée, qui ne vont pas rester sans réaction.

Et la Direction de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA) va publier un communiqué pour rétablir la vérité, note l’AS.

Selon les sources du quotidien, les soldats en question sont au nombre de 850. Ils faisaient partie des 3500 éléments, de diverses nationalités, de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies au Mali (Minusma).

Ils sont rentrés à Dakar dans le cadre des rotations des troupes déployées dans la zone. Ils devaient être supplées depuis avril dernier. Mais la junte au pouvoir au Mali avait suspendu les rotations en réaction aux sanctions de la CEDEAO contre le pays.

A la faveur de l’amélioration de ses relations avec la communauté internationale, Bamako a levé la restriction. C’est ainsi que les 850 Jambaars du 10e bataillon, qui ont plié bagage, sont en train d’être remplacés par les éléments du 11e bataillon.

 

Fanta DIALLO BA-senegal7