Accueil Actualités Les révélations du FRAPP sur l’arrestation de Guy Marius Sagna

Les révélations du FRAPP sur l’arrestation de Guy Marius Sagna

« Comment peut-on priver quelqu’un de liberté sans aucune infraction à lui notifier, le garder à vue pour, le lendemain, le déférer au parquet pour y faire face au procureur, sans toujours lui avoir notifié une infraction ? » c’est la question que se posent les membres du collectif FRAPP France DEGAGE faisant allusion à leur camarade Guy Marius Sagna qui a été arrêté mardi 16 juillet pour un post qu’il aurait partagé sur Facebook portant sur la France qui prépare un attentat terroriste au Sénégal.

En conférence de presse ce lundi, le collectif FRAPP France DEGAGE a fait des révélations sur l’arrestation de Guy Marius Sagna. « En vérité, faute d’avoir une infraction à lui opposer du point de vue du droit, relativement aux deux posts susmentionnés, le procureur a instruit le gendarme enquêteur d’essayer une autre piste pour trouver une infraction », a mentionné le bureau de la coordination du collectif qui regroupe 17 organisations. Les camarades de Guy Marius Sagna ont, dans un communiqué dénoncé ce qui parait comme une instrumentalisation de la justice et des forces de sécurité. « Il n’est pas normal que nos forces de sécurité et nos magistrats soient mis dans ces situations d’insécurité morale, déontologique. C’est cruel. C’est dangereux » ont-ils écrit dans un communiqué qui nous est parvenu. Selon le FRAPP France DEGAGE estime qu’aucune infraction n’a été notifiée à leur camarade Guy Marius Sagna lors de son arrestation. Ce qu’ils jugent abusif et arbitraire.

Le virulent activiste a finalement été déféré vendredi. Il est poursuivi pour le délit de fausse alerte au terrorisme.
Abdoul Khadre Coulibaly-senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici