Les sponsors chaussures à l’assaut du football africain

0

Mohamed Salah, Kalidou Koulibaly, Sadio Mané, Pierre Emerick Aubameyang… Ces quatre joueurs représentent, assurément, ce qui se fait de mieux dans le football africain ces dernières saisons et disposent, chacun, d’un sponsor chaussure bien distinct. L’occasion, de voir, qui habille qui et qui réalise les meilleures performances.

Depuis plusieurs saisons maintenant, la place du sponsor dans le football a pris une part démesurée dans l’économie du football. En effet, les clubs négocient, saison après saison, les meilleurs contrats possibles pour augmenter leur budget et forcément les joueurs n’ont pas dérogé à la règle. Ces derniers temps, les marques ont décidé de miser plusieurs millions d’euros pour couver les joueurs d’or et les accompagner au fil de leur carrière. Chez les joueurs africains, Mohamed Salah représente Adidas, Kalidou Koulibaly est sponsorisé par Puma, Sadio Mané par New Balance et Pierre-Emerick Aubameyang est sous Nike.

Ces dernières années, le Gabonais a défrayé la chronique avec plusieurs opérations d’envergure avec la marque à la virgule. En avril 2017, « Aubam » s’était affiché avec un masque de Spiderman aux couleurs de Nike après avoir marqué un but sous les couleurs de son ancien club, le Borussia Dortmund. A l’époque, l’ancien Stéphanois s’était fait remonter les bretelles par Joachim Watzke, le manager du club. « C’est d’une rare bêtise. Cette fois ça va être plus compliqué pour lui. Nous ne pouvons être forcés ainsi de faire respecter les intérêts économiques de Nike. Notre partenaire est Puma. Cette approche est indigne d’une grande société ». Le Gabonais s’était déjà illustré, quelques semaines auparavant, après avoir réalisé une coupe de cheveux avec un swoosh. Forcément, pour le Borussia Dortmund, cette publicité gratuite pour Nike est dure à encaisser étant donné que le club allemand est sous contrat avec Puma. Et forcément, cette mise en avant de la virgule n’a pas été au goût de la marque au cat.

De son côté, Mohamed Salah est l’égérie d’Adidas. L’attaquant de Liverpool est l’un des plus gros contrats de la marque aux trois bandes depuis quelques saisons. S’il reste loin de l’accord entre Lionel Messi et la firme allemande, le Pharaon est l’un des joueurs les plus bankable du moment et amène, forcément, un coup de projecteur certain à Adidas de l’autre côté de la Méditerranée.

Sadio Mané (New Balance) et Kalidou Koulibaly (Puma) sont les deux plus gros contrats de la sélection sénégalaise. Les deux hommes, leaders des Lions de la Téranga, représentent la nouvelle génération de footballeur, qui misent sur des nouvelles marques et non les deux leaders du marché (Adidas et Nike). Ces dernières années, et notamment en Ligue 1, Nike et Adidas se partagent les titres de champion et raflent tous les trophées. D’autres joueurs africains devraient rapidement devenir les nouvelles égéries des plus grandes marques mondiales de football tels qu’Ismaïla Sarr (Watford), Youcef Atal (Nice), Ismaël Bennacer (Milan AC). Le football africain a de belles années devant lui et devrait prendre une place de plus en plus importante sur l’échiquier du football mondial. Nicolas Pépé, qui a atterri à Arsenal pour 80 millions, devrait également atomiser le marché international.

Leave a comment