L'Actualité en Temps Réel

Les témoignages de Baba Tandian sur Mame Less Camara

La disparition subite de Mame Less Camara continue de susciter des témoignages, les uns plus poignants que les autres.Baba Tandian, ancien collaborateur du journaliste émérite, revient sur ses relations avec l’homme dans un texte que nous partageons ci-dessous :

« Mame Less fut mon Directeur de Publication au Quotidien LE MATIN pendant trois ans. De 1999 à 2001. Trois ans au cours desquels, il avait sous sa houlette de grands journalistes reconnus comme, dont Odia, Massamba Mbaye, Alioune Fall de la Fondation Maréme Faye Sall, Karim Diarra du Témoin, Diaw Mbodji, Souleymane Kandji etc.

A l’époque je tenais absolument à ce que Mame Less devienne le Directeur de Publication du Journal, compte-tenu de son intégrité morale, de sa personnalité aussi. A mon approche, il me rétorqua qu’il était un homme de Radio, pas un homme de la Presse écrite. Mais, je savais le convaincre, en lui disant que c’était du pareil au même. Mon choix d’une personnalité de haut rang dans la Presse, au-dessus de tous soupçons faisait de lui ma priorité. Finalement il accepta de diriger l’équipe de rédaction.

Homme intègre et dévoué à la tâche, sa santé fragile ne lui donnait pas hélas l’occasion de montrer tout son bagage intellectuel. Je me rappelle de son hospitalisation à l’hôpital Principal une première, alors qu’on ne donnait pas chère à sa survie, il fut transféré à l’hôpital américain de Neuilly en France grâce à l’intervention du Président Wade.

Et c’est le lieu de rendre hommage à ce patriarche qu’est Maitre Abdoulaye Wade. Malgré leurs différends du point de vue politique, Wade avait tenu à ce que Mame Less soit sauvé après que les éditeurs de Presse lui ont soumis son cas. J’étais donc témoin de tout cela, car j’étais le seul en dehors de son épouse, à qui on accordait une visite à l’hôpital.

Hélas, cette deuxième hospitalisation ne lui donne pas la chance de continuer à nous servir. C’est une grande perte pour la Presse sénégalaise car, il faut le dire, Mame Less était un incorruptible.

C’est pourquoi d’ailleurs je tenais ce qu’il soit à la tête du Journal, car du coup, le Matin devenait crédible. C’est cet hommage que je tenais à rendre hommage, en souhaitant qu’Allah, dans Sa Miséricorde, l’accueille dans Son Paradis. Au Président Macky Sall, à sa famille, à tous ses confrères et, à tout le peuple sénégalais, je présente mes condoléances attristées ».

A LIRE AUSSI :  OUSMANE SONKO REND HOMMAGE À MAME LESS CAMARA : « SA POSTURE M’A TOUJOURS FASCINÉ… »

 Assane SEYE-Senegal7

Comments are closed.