L'Actualité en Temps Réel

L’étau se desserre : L’Etat en quête d’une immunité collective du coronavirus

0

L’Etat s’apprêterait à procéder à l’assouplissement des mesures restrictives  jusque-là diligentées en vue de lutter contre le Coronavirus.

Mais le grand hic  dans ce revirement qui ne dit pas son nom, c’est que la toute-puissance publique n’en peut plus de contenir ce flux de contaminés au virus et de laisser pourrir cette batterie de mesures qui ne fait qu’appauvrir d’avantage les Sénégalais.

L’Etat va ainsi abandonner la lutte et toutes les mesures visant à lutter contre ce fléau qui commence à perdurer entre nos quatre murs.

Le couvre-feu  va changer en fonction des heures qui lui seront imposées, les hôtels et les restaurants vont rouvrir, les  transports  interurbains vont également reprendre à cette date pour permettre aux transporteurs bloqués dans les régions de rentrer et de pouvoir continuer leur travail dans des conditions imposées par l’État.

Les agriculteurs devront retourner chez eux pour cultiver la terre.

En bref, l’Etat veut abandonner carrément la lutte contre le Coronavirus et appliquer à la lettre les recommandations de  Docteur Thior qui avait bien préconisé de laisser le virus courir afin d’en tirer une immunité collective susceptible de rendre résistant les Sénégalais qui en bénéficieront.

Et laisser le virus courir, c’est aussi abandonner la lutte ou alors faire tout ce qui favorise la propagation du virus. Cela signifie que l’Etat n’en peut plus et préfère dès lors recourir à l’effet immunitaire qui consiste à apprivoiser le virus pour voir si ce sera cette fois-ci la voie de salut pour s’en défaire le plus normalement possible.

Assane SEYE-Senegal7

 

laissez un commentaire