L'Actualité en Temps Réel

Lettre ouverte à la jeunesse de mon pays (Par Elhadji Fadall Mbacke)

Chers jeunes ne faites pas de la politique votre métier.

Les politiciens sont, pour la plupart, des adeptes de la manœuvre et de la manipulation. Rares sont ceux qui vous tiennent un langage de vérité. Certains vous amadouent uniquement pour vous instrumentaliser et vous utiliser comme bouclier pour se protéger.

Vous remarquerez tous comme moi, leur insouciance de votre réussite. Ils vous promettent des choses qu’ils ne feront jamais. Donc ne comptez pas sur eux.

Certains ont une capacité de vous aider à réussir et à atteindre vos objectifs, ils ne le feront pas, par peur que vous soyez indépendants.

La politique du ventre vide est leur stratégie la plus efficace qu’ils ne cesseront d’utiliser.

Ils profiteront de votre pauvreté et de votre fragilité pour vous affamer. Ils viendront ensuite, vous apporter un morceau de pain afin d’éterniser cette condition de dépendance. Votre autonomie financière ne leur arrangent pas. Sinon ils ne pourront plus vous faire descendre dans les rues pour manifester.

Soyez conscients, chers jeunes. Vous êtes les seuls responsables de votre avenir. Prenez votre destin en main.

Les postes politiques ne sont pas faits pour tous. Et La politique aussi est un chemin glissant qui ne cesse de nous faire découvrir le vrai visage des personnes qui vous vendent certains idéaux dont ils n’en ont aucun. Ils vous parlent de l’intégrité, de l’honnêteté et de l’incorruptibilité et le soir ils se retrouvent pour faire des négociations sur votre dos.

Ils sont des donneurs de leçon le matin des chasseur de prime le soir. Ne leur faites pas confiance. D’ailleurs Il faut être extrêmement naïf pour faire confiance à un disciple de Machiavel.

Politisez-vous mais ne soyez pas des politiciens professionnels. Engagez-vous mais n’acceptez jamais d’être les otage d’un système politique sans vergogne.

Soyez sûr que seul Dieu est le Maître de votre destin et C’est Lui Seul, pas quelqu’un d’autre, Qui est en mesure de vous aider.

Voilà en quelques mots, chers jeunes, ce que je vouais partager avec vous en vous demandant d’agréer l’expression de mes sentiments distingués.

* Secrétaire général chargé des affaires religieuses du parti Pcs Jengu Tabax/Sénégal