Accueil Actualités Lettre ouverte d’Ansoumana Dione au directeur général du Groupe Walfadjri

Lettre ouverte d’Ansoumana Dione au directeur général du Groupe Walfadjri

Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)
Ansoumana DIONE, Président de l'Association Sénégalaise pour le Suivi et l'Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

Dans une émission « Wax sa xalaat », diffusée en directe dans l’après-midi de ce jeudi 27 avril 2017, portant sur l’errance des malades mentaux au Sénégal, des auditeurs ont appelé pour porter de graves accusations gratuites sur ma personne, Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM).

Quelque part, j’ai été même traité de fou alors que je n’étais pas le thème ou l’ordre du jour de cette émission. Pire, certains ont même avancé que nous ne prenons pas en charge les malades mentaux, ce qui n’est pas le cas, vu les nombreux efforts que nous fournissons bénévolement, avec toutes les difficultés du monde, pour venir en aide à ces personnes ne jouissant pas de toutes leurs facultés mentales. Et, ceci, malgré la confiscation et la fermeture de notre Siège de Kaolack, par le régime du Président Macky SALL, au détriment de cette frange particulièrement vulnérable de notre population. Pour rappel, c’est en 2004 que le Président Abdoulaye WADE nous l’avais fait construire sur un terrain de quatre (4) hectares que ladite Commune nous avait octroyé en 2001.

C’est la raison pour laquelle, nous venons attirer votre attention sur de tels faits que nous regrettons énormément non sans féliciter votre Groupe de presse qui s’est toujours intéressé au problème des malades mentaux. Toutefois, nous tenons à rassurer les citoyens, également victimes de cette grosse injustice qui nous a été infligée par le Ministre de la Santé et de ‘Action Sociale, le Professur Awa Marie Coll SECK, que nous allons très bientôt inauguré un autre Siège fonctionnel où ces malades mentaux errant à travers le pays, au nombre de plus de 2192, y seront gratuitement pris en charge, pour leur bien-être et la sécurité des populations.

Vous souhaitant bonne reception de cette présente lettre ouverte, veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général, à l’expression de notre considération distinguée.

Rufisque, le 28 avril 1017
Ansoumana DIONE, Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici