L'Actualité en Temps Réel

Libération de 46 soldats ivoiriens : Assimi Goïta réclame une contrepartie

La junte au pouvoir au Mali veut une contrepartie pour la libération de 46 soldats ivoiriens détenus depuis deux mois. En clair Assimi Goita souhaite l’extradition de personnalités maliennes vivant en Côte d’Ivoire.

Il s’agit notamment de Karim Keïta, le fils de l’ancien président Ibrahim Boubacar Keïta renversé par les colonels en 2020, et de Tiéman Hubert Coulibaly, ministre de la Défense et des Affaires étrangères sous Keïta.

Au « moment où la Côte d’Ivoire demande la libération de ses soldats, (elle) continue de servir d’asile politique pour certaines personnalités maliennes faisant l’objet de mandats d’arrêt internationaux émis par la justice », a indiqué le colonel Assimi Goïta lors d’une rencontre avec le ministre nigérian des Affaires étrangères Geoffrey Onyeama vendredi, selon un communiqué publié sur les réseaux sociaux.

« Ces mêmes personnalités bénéficient de la protection de la Côte d’Ivoire pour déstabiliser le Mali. D’où la nécessité d’une solution durable à l’opposé d’une solution à sens unique qui consisterait à accéder à la demande ivoirienne sans contrepartie pour le Mali », a-t-il ajouté.

Senegal7