L'Actualité en Temps Réel

Libye: Tripoli face à l’escalade des violences

0

L’étau se resserre autour des quartiers sud de Tripoli. Les troupes du maréchal Haftar piétinent toujours aux portes de la capitale libyenne, visée mardi soir par plusieurs tirs de roquettes. Le Premier ministre Fayez el-Sarraj, chef du Gouvernement d’union nationale, accuse son rival de « crimes de guerre », ce que le maréchal Haftar conteste.

Les affrontements se sont intensifiés ces dernières 24 heures à Tripoli, constate le représentant de l’Organisation mondiale de la santé à Tripoli, le docteur Syed Jaffar Hussain. « La nuit dernière, il y a eu des bombardements extrêmement intenses », explique-t-il.

Il témoigne d’explosions, entendues depuis 7h du matin, ce 17 avril. Ses équipes, actuellement à l’œuvre dans les quartiers sud de la capitale, pour porter assistance aux victimes, le lui disent, les affrontements ont « repris de plus belle, faisant toujours plus de victimes ».

« La situation est très mauvaise parce qu’il y a beaucoup de combats dans le sud de la capitale, dans les quartiers d’Aïn-Zara, au niveau de la route d’Al-Matar, au niveau d’Al-Rabi. Beaucoup de gens sont pris au piège dans ces zones, en plein milieu des combats », raconte Malek Merset, porte-parole de la direction des affaires en charge des blessés, une section du ministère de la Santé à Tripoli.

laissez un commentaire