Accueil Actualités Liga : le FC Barcelone écrase le Betis et relève enfin la...

Liga : le FC Barcelone écrase le Betis et relève enfin la tête

Après quatre matches sans victoire en Liga, le FC Barcelone a retrouvé le sourire ce samedi en disposant du Betis au Camp Nou (5-2). Malgré un penalty raté, Antoine Griezmann a marqué, tout comme Ousmane Dembélé, Lionel Messi (doublé) et le jeune Pedri.

1er octobre 2020. Depuis cette date et sa victoire sur la pelouse du Celta de Vigo (3-0), le FC Barcelone était à la recherche d’un succès en Liga, lui qui a concédé deux nuls et deux défaites. Heureusement, les Blaugranas avaient fait le boulot en Ligue des Champions avec trois succès en trois matches, évitant ainsi la crise. Mais ce samedi, lors de la réception du Betis Séville, Ronald Koeman et ses hommes n’avaient pas le droit à l’erreur. L’entraîneur néerlandais faisait des choix forts et alignait ainsi un 4-2-3-1 avec Messi sur le banc. En face, Manuel Pellegrini optait pour le même schéma tactique et devait composer sans Fekir, blessé.

Ce match entre le treizième et le septième de Liga démarrait très fort, avec un rythme élevé. Alors que Griezmann était maudit (5e, 11e) et que Fati n’arrivait pas non plus à ouvrir le score (6e, 10e), les Sévillans se procuraient aussi des occasions. Busquets n’était pas loin du but contre son camp (8e), et Ter Stegen s’imposait devant Carvalho (9e). Les vingt-deux acteurs nous offraient un match de qualité et les visiteurs essayaient de prendre le dessus, en vain (17e, 21e). Et finalement, le Barça débloquait la situation. Servi sur la droite, Dembélé revenait dans l’axe avant de décocher une belle frappe du gauche qui terminait au fond des filets (22e, 1-0). Une bonne chose de faite pour les Blaugranas qui cherchaient rapidement à faire le break.

L’entrée de Messi a tout changé

Malheureusement, cette première période n’était pas du tout celle de Griezmann. L’international français manquait le cadre sur une superbe action collective et une talonnade de Pedri (26e). Pire, l’ancien joueur de l’Atlético voyait son penalty être repoussé par Bravo (33e). Un tournant dans cette partie puisque le Betis revenait ensuite. Après une occasion pour Tello (39e), les visiteurs profitaient de la passivité de la défense et Sanabria égalisait (45e+2, 1-1). Tout était donc à refaire pour le Barça dans le second acte. Mais les hommes de Koeman retrouvaient rapidement le chemin des filets. Entré en jeu à la pause, Messi laissait filer sur un centre d’Alba et Griezmann, étrangement seul, concluait (49e, 2-1). Malgré tout, le Barça devait se méfier du Betis. Volontaires, les troupes de Manuel Pellegrini ne se relâchaient pas et Ter Stegen devait encore sauver son équipe devant Sanabria (55e). Mais juste derrière, le Barça bénéficiait d’un autre penalty.

Auteur d’un sauvetage sur sa ligne de la main, Mandi voyait rouge (60e) et Messi transformait pour le but du 3-1 (61e). À dix contre onze et avec deux buts de retard, la tâche se compliquait pour les Sévillans. Malgré tout, Loren Moron arrivait à marquer en laissant Lenglet sur place et réduisait l’écart (73e, 3-2). Une petite piqûre de rappel pour le Barça mais une nouvelle fois, Messi prenait ses responsabilités et fusillait Bravo du gauche (82e, 4-2). Les Barcelonais géraient cette fin de match et Pedri enfonçait même le clou (90e, 5-2) quelques instants après un arrêt de Bravo face à Messi (88e). Le FCB s’imposait facilement et retrouvait le sourire en Liga. Avec ce succès, Ronald Koeman et ses hommes s’emparaient provisoirement de la huitième place au classement. Le Betis, lui, restait septième, avec un point de plus.

Senegal7 avec Foot mercato

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici