Accueil Actualités Liga : le FC Barcelone massacre la Real Sociedad (6-1)

Liga : le FC Barcelone massacre la Real Sociedad (6-1)

Le FC Barcelone a surclassé la Real Sociedad et repart de Saint-Sébastien avec un joli score de 6-1.

Après les victoires de l’Atlético de Madrid et du Real Madrid au cours du week-end, le FC Barcelone mettait fin à cette 28e journée de Liga avec un déplacement chez la Real Sociedad. Victoire impérative pour la formation de Ronald Koeman, sur une pelouse où elle a souvent eu du mal ces dernières années, mais forte d’une série incroyable en Liga n’ayant plus perdu de match depuis décembre. Pour ce joli duel, le Néerlandais misait encore sur son système à trois défenseurs centraux, avec un trio Messi-Dembélé-Griezmann devant. Le numéro 10 devenait lui le joueur le plus capé de l’histoire du FC Barcelone. En face, Imanol Alguacil sortait lui aussi l’artillerie lourde, avec le trio Portu-Isak-Oyarzabal devant, mais David Silva démarrait sur le banc.

La rencontre démarrait sur un rythme assez intense, avec deux équipes résolument portées vers l’offensive. Pas d’occasions vraiment chaudes, mais deux formations qui se retrouvaient avec beaucoup d’effectifs dans les derniers mètres adverses. Il y avait cette tentative lointaine de Messi par exemple, facilement captée par Remiro (11e). Peu à peu, le Barça commençait à vraiment tenir le ballon aux abords de la surface adverse, avec un Messi très sollicité. Mais c’est ter Stegen qui devait sortir la première vraie intervention de la partie, avec une belle parade devant Isak (23e). Beaucoup de possession, mais assez stérile pour les Blaugranas, qui faisaient face à une Real bien organisée. C’est finalement Griezmann qui ouvrait le score, sur son ancienne pelouse. Après une barre de Dest et une belle occasion de Dembélé, le natif de Mâcon n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (0-1, 37e).

Le Barça a roulé sur la Real Sociedad

La Real Sociedad réagissait instantanément, mais Ter Stegen répondait encore présent sur une frappe d’Isak (38e). Puis, c’est encore le Barça qui allait frapper. Lionel Messi s’avançait dans le dernier tiers de terrain basque, avant de décaler pour Dest qui repiquait dans l’axe. Le latéral étasunien battait ensuite parfaitement Alex Remiro d’une frappe bien croisée avec un angle pourtant assez fermé (0-2, 43e). L’avantage barcelonais était assez logique à la pause, avec un très bon Busquets à signaler. Les Basques eux ne proposaient pas grand chose, et l’arrière-garde catalane vivait une soirée plutôt calme. Au retour des vestiaires, les Catalans continuaient d’attaquer, visiblement pas rassasiés.

Dest, particulièrement offensif ce soir, s’offrait même un doublé. Cette fois, c’est Jordi Alba qui débordait côté gauche, avant de centrer en retrait. Merquelanz tentait de dégager, mais le latéral droit contrait, et le ballon terminait sa course au fond des filets (0-3, 53e). Ce n’était pas fini, puisque Lionel Messi voulait lui aussi se mêler à la fête. La star argentine profitait d’un bon ballon dans le dos de Sergio Busquets pour s’en aller battre le portier rival (0-4, 56e). Ultra-dominateurs, les hommes de Ronald Koeman se promenaient, et Dembélé y allait aussi de son but. Côté gauche, le Français crochetait et plaçait une belle frappe croisée, poteau opposé (0-5, 71e). Ander Barrenetxea réduisait l’écart avec une superbe action individuelle qui se concluait par un tir en pleine lucarne. Il n’y avait ensuite plus vraiment d’opportunités, et le Barça a mis la cerise sur le gâteau en toute fin de partie. Après une belle série de combinaisons, Jordi Alba servait Messi qui plaçait un plat du pied parfait dans la surface (1-6, 89e).. Les trois points en poche, le FC Barcelone repasse devant le Real Madrid, et est toujours à quatre points du leader colchonero.