Accueil Actualités Liga : le Real Madrid domine Valence (2-0)

Liga : le Real Madrid domine Valence (2-0)

L’équipe de Zinedine Zidane s’est facilement imposée 2-0 face à Valence sur la pelouse du Stade Alfredo di Stefano de Valdebebas.

Le Real Madrid a, suite à ses deux succès de rang face à Huesca et Getafe, quelque peu dissipé tous les doutes qui s’étaient installés autour de Zinedine Zidane et de son équipe. Mais ce dimanche après-midi, alors que les échéances européennes commencent à pointer le bout de leur nez, c’était un obstacle un peu plus compliqué qui se dressait devant les Merengues : Valence. Certes, les Ches sont dans le dur en championnat avec cette douzième place, mais parviennent souvent à se sublimer dans les gros matchs, à l’image de la première confrontation entre les deux équipes en Liga, conclue par un succès 4-1 pour l’équipe de Javi Gracia. Pour ce duel, Zidane récupérait quelques joueurs comme Dani Carvajal et Toni Kroos, et sortait un bien belle équipe.

Mais cette fois, les Madrilènes ne voulaient laisser aucune chance à leur rival. Dès l’entame de la partie, les locaux lançaient des avertissements, à l’image de cette frappe de Casemiro sortie, de façon peu académique, par Jaume (9e). L’ouverture du score merengue était imminente. Karim Benzema recevait aux abords de la surface et enchaînait sur un joli enroulé, qui rebondissait juste devant Jaume et filait en direction du fond des filets (1-0, 11e). Zidane allait cependant recevoir une sacrée mauvaise nouvelle avec la blessure musculaire de Carvajal peu avant la demi-heure de jeu, remplacé par Lucas Vazquez. Dans la foulée, Gabriel Paulista sortait une sacrée intervention défensive pour empêcher Benzema de doubler la mise (31e). Le Français ne trouvait pas le cadre de la tête sur ce bon centre de Lucas Vazquez (39e).

Il n’y avait pas photo cet après-midi

Le deuxième but du Real Madrid n’allait pas tarder, puisqu’au terme d’une superbe action collective, Toni Kroos expédiait le cuir au fond d’un joli plat du pied dans la surface (2-0, 42e). Les Madrilènes étaient infiniment supérieurs à leur rival de l’après-midi, totalement apathique et en manque d’idées avec le ballon. Le score aurait même pu être largement plus important en faveur de l’équipe de la capitale espagnole, où ce duo Kroos-Modric faisait encore la loi dans l’entrejeu. Au retour des vestiaires, on sentait un peu de rébellion côté valencian, sans pour autant mettre en véritable difficulté l’arrière-garde madrilène. Thibaut Courtois devait cependant sortir une belle parade sur cette tentative lointaine de Maxi Gomez (53e).

Les visiteurs prenaient même le contrôle du ballon, sans savoir quoi vraiment en faire pour autant. Karim Benzema, encore trouvé facilement dans la surface de Valence par Modric, manquait une belle occasion de combiner (58e). Ferland Mendy, déjà buteur face à Getafe, pensait plier la rencontre. Lancé à gauche, Vinicius Junior décalait pour l’ancien de l’OL qui, tranquille dans la surface, crucifiait Jaume Domenech, mais le but était annulé en raison d’un hors-jeu (63e). Volontaires en début de deuxième période, les Ches étaient vite rattrapés par la réalité et la supériorité madrilène. Le portier des Ches était encore sollicité, par Benzema (74e) puis par le jeune Sergio Arribas (75e). Le score n’a plus bougé, et le Real Madrid revient provisoirement deuxième avec un match et trois points de plus que le Barça, mais est encore à cinq points de l’Atlético… qui compte deux rencontres de moins.

Senegal7 avec Foot mercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici