Liga : le Real Madrid dompte le Celta et devient provisoirement leader

2

Au terme d’un match globalement maîtrisé, les Merengues l’emportent tranquillement (2-0) face au Celta. Une victoire qui permet aux hommes de Zinedine Zidane de s’emparer provisoirement de la tête de la Liga.

Dans le cadre de la 17ème journée de Liga, le Real Madrid accueillait le Celta de Vigo à l’Estadio Alfredo Di Stefano. Tenus en échec par Elche (1-1) mercredi, les Merengues devaient absolument l’emporter ce soir et espérer un faux pas de l’Atlético pour prendre provisoirement les commandes de la Liga (les Colchoneros ont deux matchs en retard). De son côté, le Celta, victorieux face à Huesca (2-1) en début de semaine, pouvait entrevoir le top 5 en cas de succès. Pour cette affiche de 21 heures, Zinedine Zidane alignait un 4-3-3 avec le trio Lucas Vazquez, Karim Benzema et Asensio en pointe. Eduardo Coudet optait pour un 4-4-2 avec le duo Aspas, Mina en attaque.

Le Celta allumait la première mèche avec Nolito qui servait Aspas dont le piqué était sauvé sur sa ligne par Nacho (5e). Dans la foulée, le Real ouvrait le score. Bien décalé sur la gauche, Asensio distillait un excellent centre pour Lucas Vazquez qui ajustait de la tête Ruben Blanco (1-0, 6e). Les deux équipes proposaient une opposition plutôt plaisante. Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir la deuxième occasion du Celta dans cette rencontre. Suite à un centre distillé par Denis Suarez, Santi Mina voyait sa déviation du genou filer juste à côté (30e). La fin du premier acte s’avérait plus équilibrée et les occasions se faisaient plus rares.

Le Real Madrid maîtrise son sujet

Dani Carvajal, d’une belle volée, procurait ainsi le dernier frisson de la première mi-temps (42e). Au retour des vestiaires, les hommes de Coudet perdaient prématurément Iago Aspas sur blessure (52e). La double peine intervenait quelques secondes plus tard pour le Celta de Vigo. Casemiro lançait sur la droite Lucas Vazquez qui alertait à l’entrée de la surface Asensio dont l’intérieur du pied trompait Ruben Blanco (2-0, 53e).

Les hommes de Zidane maîtrisaient totalement leur sujet et Benzema, bien lancé par Kroos, ratait la cible de peu (63e). Largement au dessus de leur adversaire techniquement, les Merengues déroulaient. Zinedine Zidane en profitait alors pour offrir un petit quart d’heure de jeu à Eden Hazard en fin de match. Grâce à ce onzième succès de la saison, le Real Madrid prenait provisoirement les commandes de la Liga avec une longueur d’avance sur l’Atlético.

Senegal7 avec Foot mercato

Show Comments (2)