Accueil SOCIETE L’île de Gorée attend avec impatience le retour des touristes

L’île de Gorée attend avec impatience le retour des touristes

Depuis le milieu du mois de mars et le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, seuls les habitants peuvent se rendre sur ce lieu de mémoire de l’esclavage. Les acteurs du site attendent avec impatience le retour des touristes.

Depuis le port de Dakar, les embarcations blanches qui font la liaison avec l’île de Gorée sont habituellement pleine de touristes. Mais là, les navettes sont quasiment vides. Depuis le milieu du mois de mars, seuls les Dakarois peuvent se rendre sur l’île, lieu de mémoire important de la traite en Afrique. Un lieu sur lequel de nombreux chefs d’Etat étrangers ont eu l’occasion de venir visiter. Le nombre de navettes quotidienne a été réduit, passant de 12 à 4 par jour. De nombreuses boutiques ont fermé leurs portes. L’impact sur l’économie locale est important.

Les commerçants à la peine

Le 29 juin dernier, Macky Sall a indiqué la fin de l’état d’urgence et la fin du couvre-feu, mis en place 3 mois plus tôt. Mais l’île de Gorée n’est pas concernée. Les commerçants de l’île sont à la peine. Ils attendent une aide du ministère du tourisme mais qui ne vient pas. Certains établissements vont peut-être être contraints de fermer leurs portes. Toutefois, un fonds d’aide exceptionnel a été créé pour faire face aux dégâts économiques de la Covid-19 dont 15 milliards de francs CFA sont destinés au dédiés aux acteurs de l’hôtellerie et du tourisme.

Du côté de Saly, la célébre station balnéaire connue pour ses hôtels et casinos, l’activité est aussi quasiment à l’arrêt. Il faudra des mois avant que l’activité redémarre. Les amateurs de jeux de casino peuvent toutefois profiter du plaisir de faire leurs jeux puisque de nombreuses entreprises ont choisi d’offrir leur service de casinos en ligne. Grâce aux technologies actuelles, les joueurs peuvent se lancer dans des parties de poker, de roulette ou faire tourner les machines à sous directement sur leur smartphone. Un moindre mal économique, même si les établissements physiques subissent de fortes chutes de leur chiffre d’affaires…

80% des habitants de l’île vivent du tourisme

Pour l’instant, la célèbre île de Gorée est l’unique ville de Dakar à ne pas avoir été concernée par le Covid-19. Pour rappel, pour le Sénégal, plus de 7.000 cas ont été signalés dont plus de 150 décès. Sur l’île de 1 300 âmes, 80 % des habitants travaille dans le secteur du tourisme, grâce de 5000 touristes qui viennent habituellement chaque jour, en moyenne. Mais, actuellement, les touristes ont déserté. Toutes les personnes qui travaillaient dans les restaurants et les hôtels se sont retrouvés sans emploi du jour au lendemain. Du côté de la municipalité, l’impact a été aussi très fort. La ville de perçoit plus la taxe versée par chaque visiteur qui représente la moitié des recettes fiscales de la mairie. Une parte très importante pour la commune.

La municipalité en soutien de la population locale

La mairie a mis en place des dispositifs pour soutenir les plus précaires. Des distributions de vivres et de produits d’hygiène ont lancées. Une aide qui s’est ajoutée à celle de l’Etat. Cela constitue un vrai bol d’oxygène pour les habitants qui sont un peu désemparés depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19. De nombreux jeunes habitants de l’île se sont impliqués pour la distribution des denrées. Un vrai élan de solidarité s’est mis en place. L’impact pour tout le Sénégal est important et le tourisme est l’un des secteurs parmi les plus durement frappé. Une campagne de sensibilisation a été menée à l’égard des jeunes qui font le trajet vers Dakar tous les jours. Il est conseillé de porter le masque pour éviter la diffusion du virus.

Un horizon qui s’éclaircit

Le président sénégalais a indiqué que les frontières internationales allaient rouvrir au 15 juillet. Une décision qui pourrait faire redémarrer l’économie locale. Les habitants de Gorée attendent impatiemment les touristes. Des mesures sanitaires précises seront mises en place pour les accueillir dans les meilleures conditions (port du masque, distanciation sociale…). L’idée est de permettre que les visteurs puissent découvrir le lieu qui est si important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici