L'Actualité en Temps Réel

L’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye réclame la tête de Diouf Sarr

Le décès de Astou Sokhna en couches , à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga , continue de susciter des réactions. Cette fois-ci c’est l’intersyndicale des travailleurs dudit établissement de santé qui brise le silence. Et c’est pour réclamer le limogeage du ministre de la santé et de l’action sociale , Abdoulaye Diouf Sarr.

« Le ministre de la santé et de l’action sociale , devait alors être démis de ses fonctions , s’il n’a pas lui-même dénié présenter sa démission », a dit Souleymane Loucar porte-parole des travailleurs

Selon ces agents de santé , le ministre n’a rien fait pour régler les difficultés de l’hôpital. Un rapport a été même rédigé depuis des années et déposé sur sa table.

« Des salles exiguës et inadaptées et non-équipées au bloc opératoire central , la réduction de la capacité des patients ayant des grossesses pathologiques et des patientes à post-opératoire conduisant à mettre parfois deux à trois patientes par lit. Et le ministère ne peut pas dire qu’il n’est pas au courant de cette situation. », ont dénoncé ces blouses blanches.

Ces travailleurs qui refusent d’être des agneaux du sacrifice réclament une enquête indépendante.

Par ailleurs les travailleurs de la maternité de l’hôpital régional de Louga ont entamé aujourd’hui une grève illimitée pour protester contre les sanctions prises par le ministre de la santé contre leurs collègues et pour réclamer des meilleures conditions de travail.

Pour rappel l’Etat , a révoqué le Dr Amadou Guèye Diouf, Directeur de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga, qui, a été remplacé par Mouhamed Abdallah Gueye, administrateur hospitalier, mais aussi suspendu la sage-femme et des aides-soignants en service le jour du drame.

Diaraf DIOUF Senegal7