L'Actualité en Temps Réel

Locales 2022 : Adama FAYE se démarque-t-il de la dynastie FAYE-SALL pour être élu maire ?

Notre titraille parait anodine de prime abord mais elle implique un faisceau de réflexions autour d’un membre à part entière de la dynastie FAYE-SALL,qui se braque  contre le Chef de l’Etat.A tort à ou  à raison,l’ancien colistier de Mimi Touré à Grand-Yoff,Adama FAYE  semble garder une dent contre le Président Macky et ses défiances à son vis-à-vis procède d’un paradoxe ambiant qui l’accable et  qu’il met à profit pour se victimiser à la place du sénégalais qui serait politiquement contre le Chef de l’Etat. Histoire  de dire voilà ,je suis son beau frère mais regardez comment il me traite. Peut-on être maire à partir de cette posture opportuniste !

Adama FAYE beau frère du Chef de l’Etat n’a de cesse de  défier ce dernier  après l’avoir presque traité de tous les noms d’oiseau. Histoire de permettre aux Sénégalais de tous bords d’épiloguer sur cette bourde mais à  quelle fin !

Soufflant le chaud et le froid, usant de méthode peu orthodoxe, il dira du Chef de l’Etat qu’il a changé positivement la vitrine physique du Sénégal, mais qu’en est-il de la vignette morale, éthique et déontologique, s’est-il interrogé ?

« Les plus grands bienfaits sont souvent récompensés d’ingratitude. » Cette maxime danoise campe bien le décor offert par le beau frère du Chef de l’Etat sorti de l’anonymat  quand Macky Sall époux de sa sœur ,Marième Faye Sall est élu Président de la République en 2012.

Cerise sur Le gâteau, Adama FAYE devient colistier de Mimi Touré  mais aussi le premier importateur de fer au Sénégal. Balèze sous le règne de Macky pourtant, il ne cesse de multiplier ses coups de boutoir à  son endroit. Sur l’affaire Sonko-Adji Sarr, il avait affirmé sans ciller que c’est une cabale montée de toute pièce par le Macky. Et la dernière lettre qu’il a pondue   est résumée comme suit  « trop de pouvoir tue le pouvoir ».(…).

« Votre liberté est celle de celui qui pense autrement», souligne-t-il sur les colonnes de les Echos. En un mot, Adama FAYE  a déclaré sa candidature à la mairie de Grand Yoff sous la bannière  de sa coalition dénommée « Défar Sa Gokh ». Et il ne veut surtout pas entendre parler de décisions attendues du Chef de l’Etat en ce qui concerne les investitures de Benno.

De toute évidence, le beau frère du Chef de l’Etat ne peut sous aucun prétexte se soustraire de la dynastie FAYE-SALL.S’il en vient à le faire de manière ouverte, il tombe dans le panneau d’un paradoxe inqualifiable ou alors il cherche à se victimiser pour bénéficier de l’électorat  des Grand Yoffois prompts à l’élire maire.

A contrario, il devient un « non aligné » car il ne peut se transformer en adversaire invétéré du Président Macky Sall au même titre que ceux qui ne sont pas apparentés avec  son éminence.Last but not least.Le fauteuil de maire en vaut bien la chandelle, cher Adama FAYE !

Assane SEYE-Senegal7