L'Actualité en Temps Réel

Locales 2022 : Oumar Youm se rebelle contre Macky et Benno

0

Limogé du gouvernement où il occupait le moelleux fauteuil de ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement en novembre 2020, Oumar Youm est entré en rébellion contre sa formation politique.

Dans une interview accordée à une radio locale, l’ex-directeur de cabinet du président de la République indiquait déjà fermement sa position de neutralité par rapport à la liste départementale présentée par la majorité présidentielle et dirigée par Saliou Samb, le directeur général de la Société des infrastructures et de réparation navale (SIRN).

Selon certains acteurs politiques interpellés sur cette position affichée de l’ancien ministre, tout serait parti des investitures sur les listes départementales de Mbour. «Me Oumar Youm nous a fait comprendre clairement qu’il ne voterait pas pour une liste où figurerait l’un de ses rivaux dans la commune de Thiadiaye en l’occurrence Babacar Pascal Diome. Un cadre du parti qu’il a écarté de sa liste communale avec d’autres dignes fils de Thiadiaye qui pouvaient jouer les premiers rôles pour la majorité présidentielle», confient nos interlocuteurs.

En effet, dans la commune de Thiadiaye, comme dans beaucoup d’autres à travers le pays, verra s’affronter le 23 janvier prochain des listes concurrentes toutes issues de l’Alliance pour la République (APR). Il y en aura plus précisément trois.

Outre la liste officielle de Benno Bokk Yakaar dirigée par Oumar Youm, deux autres listes sont constituées par d’éminents membres de l’Apr qui avaient activement participé à la récupération du département alors entre les mains de feu Ousmane Tanor Dieng du Parti socialiste. Il s’agit donc de l’inspecteur des Impôts et Domaines Babacar Pascal Diome, de l’ancien conseiller technique à la Primature, Demba Gaye, fils d’un des plus grands dignitaires du département, le défunt transporteur Ndiol Gaye, et homonyme du député-maire Demba Diop. «Ces cadres émérites de Thiadiaye ont été laissés en rade dans la confection des listes communales de la majorité présidentielle», regrettent nos interlocuteurs.

Toujours est-il que des partisans de Oumar Youm ont accueilli avec des invectives, ce lundi, aux environs de 18h, une forte délégation des listes départementales amenées par Saliou Samb. Le cortège fort d’une quarantaine de véhicules et d’un bus n’a même pas eu le temps de débarquer les militants au foyer des jeunes qu’il était pris à parti par les hommes de l’ancien ministre Oumar Youm armés jusqu’aux dents. Saliou Samb, qui a demandé à ses hommes de rester dans les véhicules a aussitôt joint au téléphone Mahmout Saleh, le ministre d’État directeur de cabinet du président de la République, pour l’informer de la situation.

Saleh aurait câblé, à son tour, le président de la République pour le mettre au courant de la situation avant d’intimer à la délégation de rebrousser chemin et d’éviter toute confrontation. Comme pour laver l’affront, le maire de Sandiara, Serigne Guèye Diop, a convié, le lendemain mardi, en grande pompe, Saliou Samb et les candidats qui figurent sur les listes départementales qu’il dirige. Une mobilisation exceptionnelle qui a duré jusque tard dans la nuit avec des mets gargantuesques. Interpellé sur ce qui s’est passé à Thiadiaye, Saliou Samb, la tête de liste majoritaire de Benno Bokk Yaakar (BBY) dans le département a soutenu que sa mission «consiste à rassembler la famille de son excellence le Président Macky Sall dans le département de Mbour autour de l’essentiel. Rien d’autre n’est important. Nous sommes une famille, nous nous devons d’être solidaires et mon rôle est celui d’un rassembleur. Nous ne laisserons personne sur le bord de la route. Unis nous vaincrons. L’union de la famille présidentielle est notre credo et notre seul objectif quelles que soient les difficultés rencontrées». Aujourd’hui, les militants de Benno Bokk Yakaar s’interrogent sur l’avenir du maire de Thiadiaye dans la majorité présidentielle avec cette énième défiance.

Nos tentatives de joindre le maire de Thiadiaye et ancien ministre des Infrastructures sont toutes restées vaines. Il n’a répondu ni à nos appels ni à nos messages.

 

Malick Dabo / Senegal7 avec Letemoin

laissez un commentaire