Accueil Actualités Louga : «La case du tirailleur» a été inaugurée …

Louga : «La case du tirailleur» a été inaugurée …

Le musée en mémoire des tirailleurs africains de la guerre de 14-18 a été inauguré à Thiowor, région de Louga, à environ 200 kilomètres au nord de Dakar. C’est le village du dernier tirailleur sénégalais connu, Abdoulaye Ndiaye, décédé en 1998.

La case d’Abdoulaye Ndiaye, en paille et toit de tôle, a été conservée à l’intérieur du petit musée. Un lit, quelques effets personnels, des photos et des panneaux pour retracer l’histoire d’Abdoulaye Ndiaye, né et décédé à Thiowor  officiellement à l’âge de 104 ans.

« C’est ainsi qu’Abdoulaye Ndiaye s’engagea à la place de son demi-frère – empêché – pour défendre l’honneur de la famille. Combattant au front, il est deux fois blessé par balle et médailler militaire. À la fin de la guerre, le fils de Thiowor revient sans tambour ni trompette », raconte Sidiki Kaba, ministre sénégalais des Forces armées.

À travers ce musée et Abdoulaye Ndiaye , ce sont tous les tirailleurs de la grande guerre issus de dix-sept pays africains qui sont honorés, comme nous l’explique Agnès Humruzian, première conseillère de l’ambassade de France au Sénégal : « Ce musée inaugure pour nous un nouveau rapport à l’histoire, celui du recueillement, de la mémoire et du travail sur notre passé. C’est la voie que le Sénégal et la France ont choisi d’emprunter. »

Un devoir de mémoire et de transmission insiste l’ancien combattant Mamadou Sy, lui-même fils de tirailleur : « Nous sommes heureux, on est fiers. C’est des journées qu’on ne peut pas oublier… »

Avec la « case du tirailleur », les habitants du village de Thiowor espèrent aussi que ce village symbolique devienne un lieu touristique.

El Hadji Mamadou DJIGAL-SENEGAL7