LP refusée à Guy Marius : “La législation sénégalaise est à revoir”, Me Youssoupha Camara

Guy Marius Sagna va rester en prison,le temps de savoir la décision du tribunal dont le verdict est fixé au 14 octobre 2021.L’activiste  n’a donc pas pu bénéficier de la liberté provisoire.Ce,en raison de l’opposition du parquet. Il s’agit là d’une injustice à corriger dans le code pénal et de procédure pénale, a soutenu l’un des avocats de l’activiste, Me Youssoupha Camara.

“Nous avons renoncé à la demande liberté provisoire de Guy Marius Sagna parce que le parquet s’est opposé. Et si le tribunal va à l’encontre du réquisitoire du parquet et ordonne la liberté provisoire, si le parquet fait appel, le prévenu est toujours gardé en prison”, a déclaré Me Youssoupha Camara au tribunal de Grande instance de Dakar, ce jeudi 7 octobre, lors du procès de l’activiste Guy Marius Sagna.

D’après la robe noire , la législation sénégalaise est à revoir. “Un tribunal composé de trois membres, décide de votre liberté provisoire, on vous dit si le parquet fait appel, vous le restez en prison, ce n’est pas normal. C’est des choses qu’il faut revoir dans le code de procédure pénal, et dans le code pénal”, a regretté l’avocat.Qui affirme par ailleurs que l’article 255 du Code pénal visé par le parquet, n’existe plus dans la législation internationale.

Diaraf DIOUF Senegal7