Accueil Afrique L’UE appelle Bongo à libérer les opposants

L’UE appelle Bongo à libérer les opposants

Le Parlement européen a appelé jeudi le Gabon à cesser de « harceler, intimider et persécuter » les opposants au président Ali Bongo.

L’Union européenne juge « inacceptable » que l’opposant Jean Ping ait été récemment empêché temporairement de quitter le pays.

Dans sa résolution adoptée à Strasbourg, les élus européens appellent Libreville à « libérer immédiatement toutes les personnes encore détenues illégalement ».

Les parlementaires européens condamnent « fermement les menaces permanentes, les agressions, le recours à la force ainsi que les restrictions sévères et les intimidations à l’encontre des opposants et des défenseurs des droits de l’homme au Gabon ».

BBC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici