L'Actualité en Temps Réel

Lutte contre le C0vid-19 : Quand une agence de voyage gagne un marché d’équipements de protection individuelle (EPI)

La lutte contre la pandémie du c0vid-19 est décidément ponctuée de bizarreries au Sénégal. Le rapport de la Cour des comptes consacré aux fonds destinés à l’éradication de la pandémie révèle que des entreprises sans expérience en la matière ont été attributaires de marchés d’équipements médicaux. C’est le cas de l’entreprise MEDINE SARL dont les activités principales contenues dans son registre de commerce sont liées au domaine du transport terrestre, aérien et maritime et par conséquent, n’appellent pas ladite société à gagner, par entente directe, quatre (4) marchés de fourniture d’équipements de protection individuelle (EPI) d’un montant global de 4 283 900 000 FCFA », note le rapport.

C’est aussi le cas avec la société « Al Nabiyou Voyage » appartenant à Madame N. K. GADIAGA, propriétaire de MEDINE SARL. La Société AL NABIYOU est une agence de voyage à laquelle le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale (MSAS) a attribué des marchés d’EPI d’un montant total de 1 137 925 900 FCFA.

Interrogé sur la question le DAGE a soutenu avoir contracté avec des « entreprises qu’il estime capable de lui fournir, dans les délais du matériel dans le cadre de la riposte  dans ce contexte de forte demande sur le marché international ». Des arguments qui n’ont pas convaincu la cour des comptes qui souligne « qu’aucune preuve sur l’expérience des entreprises citées dans la fourniture d’EPI n’a été apportée par le DAGE » sans oublier d’attirer l’attention sur le fait que « le recours à des entreprises n’ayant aucune expérience dans le domaine peut engendrer des risques de favoritisme préjudiciable à l’état ».

 

Senegal7