L'Actualité en Temps Réel

Lutte : Face à Eumeu Sène, Bombardier reconnaît enfin son erreur

Après avoir été déclaré battu par quatre appuis par Eumeu Sène, le 27 mars, Bombardier avait contesté le verdict, assurant qu’il n’avait que trois appuis au sol lorsque l’arbitre a pris sa décision. Mais lorsqu’il a par la suite visionné le combat, le Mbourois a admis son erreur en reconnaissant sa défaite.

Bombardier s’est confié dans les colonnes de Sunu Lamb de ce lundi. Il est revenu en détails sur l’action décisive face à Eumeu Sène. «Il y a eu accrochage… Les gens se trompent en disant que je l’ai pourchassé pour l’attaquer, ce n’est pas ça», corrige le B52.

Il poursuit : «Il y a eu un premier accrochage jusqu’à une chute derrière les sacs. L’arbitre est intervenu pour nous demander de reprendre le combat. Je l’ai acculé et on s’est retrouvé tout près des sacs, avant l’accrochage final.»

Bombardier a reconnu une défaillance de son sens du timing au moment de la conclusion du combat. Il rembobine : «Eumeu Sène a anticipé l’action que je voulais faire. Il l’a accomplie, et il y a eu chute. Lorsque j’ai visionné le combat, j’ai accepté ma défaite par quatre appuis.

 En allant sur le plateau, je pensais qu’il n’y avait que trois appuis. Mais les images ont montré qu’il y a eu quatre appuis, même si cela a été très rapide.»

Assane SEYE-Senegal7

Lutte : Face à Eumeu Sène, Bombardier reconnaît enfin son erreur

Sport