L'Actualité en Temps Réel

Machine à sous : la gendarmerie saisit plus d’une centaine à…

Les salles de jeux s’implantent de façon clandestine au Sénégal. Ce phénomène qui constitue une réelle « menace pour l’éducation des jeunes et pour l’économie nationale », alerte la gendarmerie, est inscrit en « bonne place dans les priorités opérationnelles du Haut commandement ».

D’ailleurs, c’est dans ce cadre que des opérations ont été menées dans la nuit du 26 août 2022, par la compagnie de gendarmerie de Matam, renforcée par l’Escadron de surveillance et d’intervention de Ourossogui. Celles-ci ont abouti à l’arrestation « d’un individu de nationalité étrangère qui transportait illégalement cinquante-et-une (51) machines à sous et divers lots de matériels de rechange. Lesdits matériels ont fait l’objet de saisie ainsi que la camionnette ayant servi un transport», ont fait savoir les hommes en bleu dans un communiqué parvenu à la rédaction.

Le document indique à ce sujet que «depuis le début de l’année, l’intensification des actions de la gendarmerie nationale dans ce registre a permis l’interpellation de dix-huit (18) individus, souvent de nationalité étrangère, la saisie de trois millions quatre cent quatre-vingt-dix-huit mille six cents (3 498 600) F Cfa ainsi que cent quatre-vingt-sept (187) machine à sous dont cinquante (50) à Kaolack, cinquante-et-une (51) à Saint-Louis, quarante-sept (47) à Tambacounda et trente-neuf (39) à Ziguinchor».

Face à cette situation, la gendarmerie salue la collaboration des populations dans la lutte contre ce fléau et les appelle à « davantage de vigilance sur les risques d’addiction des jeunes aux jeux de hasard. »