Accueil Actualités Macky raille les recalés : « Wakhbi diekhna. Combat bi diekhna »

Macky raille les recalés : « Wakhbi diekhna. Combat bi diekhna »

Présidant la rencontre de la Coordination des maires du Sénégal pour sa réélection, le président de la République, Macky Sall, en a profité pour solder ses comptes avec l’opposition qui l’accuse d’avoir saboté les élections par le parrainage. 

 « Si on devait faire la balance, on n’allait pas continuer les élections. Il n’y a rien à faire. Wakhbi diekhna. Combat bi diekhna, l’opposition a raison de dire qu’elle n’ira pas à la présidentielle, car 530 maires représentent le Sénégal », a martelé Macky Sall. Selon lui, si c’était une démocratie représentative, les élections n’auraient pas lieu. « Si on avait donné aux experts la carte électorale pour qu’ils fassent les statistiques, l’opposition ne verrait rien du tout », a soutenu le chef de l’État. S’agissant du parrainage, Macky a lancé avec ironie : « Le parrainage a fait trop de choses. Et comme disait l’autre, c’est le boulevard des invalidés. Et il ne faut pas se fâcher contre le président, si on es recalé », dit-il avant enchaîner: « Peut-être en 2024, si je ne suis plus là, ils pourront avoir une chance. Mais, pour le moment, ils n’ont qu’à rester sur le banc de touche. » Il a invité tous les candidats recalés à rejoindre la majorité présidentielle.

Assane SEYE-Senegal7