Accueil International Madagascar: L’Opposition indécise devant l’envoyé spécial de L’Onu, le professeur Bathily

Madagascar: L’Opposition indécise devant l’envoyé spécial de L’Onu, le professeur Bathily

« Il n’y a pas de tête lucide entre deux termes d’un même choix ».Et cette maxime qui sied bien à l’opposition malgache qui  semble faire son bonhomme de chemin, nonobstant les efforts consentis par la communauté internationale pour désamorcer la crise politique qui mine ce pays. L’opposition  campe toujours sur ses positions. Sans démission du chef de l’Etat, pas de négociations, soutient-elle.

Il  y a une quinzaine de jours, l’opposition malgache a réclamé urbi orbi la démission du chef de l’Etat. Ce que ce dernier a catégoriquement refusé. Une crise politique s’est alors  installée grippant ainsi la bonne marche du pays. C’est ainsi que la communauté internationale  a tenté de voler au secours de ce petit pays réputé bouillonnante  de par son passé politique. Le professeur Abdoulaye Bathily a été délégué par l’Onu pour tenter de rencontrer les différentes parties. Mais l’intransigeance de l’opposition qui refuserait toute  médiation extérieure se heurte aussi à son refus  préalable d’accepter la médiation de l’Eglise. Or, aujourd’hui cette même opposition a consenti à rencontrer l’Eglise. Un paradoxe qui n’est pas  des moindres  et qui semble naviguer dans le sens d’ouvrir des négociations avec l’envoyé de l’Onu, le professeur Abdoulaye Bathily. En tous les cas, la communauté internationale espère bien que le pouvoir tout comme l’opposition acceptera de rencontrer l’envoyé spécial de l’Onu pour une issue heureuse de cette crise politique qui commence à perdurer.

Senegal7.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici