Raabi  header

Magal de Touba 2021 : Abdoul Mbaye rend un vibrant hommage à Cheikh Ahmadou Bamba

Le grand Magal de Touba édition 2021, est célébré ce dimanche 26 septembre ,le président de l’Alliance pour la Citoyenneté et le Travail (ACT) en a profité pour rendre un vibrant hommage au fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba. Ce, dans un post.
Le Magal de Touba est un temps fort et puissant de solidarité, de communion et de prières a écrit Abdoul Mbaye.
Texte in extenso son texte
Le Magal de Touba est un temps fort et puissant de solidarité, de communion et de prières. Il est moment de souvenir et de réflexion sur son intensité qui ne peut être que récompense divine accordée à celui qui l’instaura parce que « Abd’Allah » (esclave de Dieu) et « Khadim Rassoul » (serviteur du Prophète (pbsl)).
Cheikh Ahmadou Bamba
A son Seigneur (SWT), à son Prophète (PSBL), il consacra sa vie et son œuvre. Pour eux il ne renonça à aucune de ses convictions quelques furent les risques et les peines. Pour Eux il accepta de subir exils et souffrances. Ce fut aussi pour son peuple car il était en résistance contre le colon qui craignait et refusait l’islam et sa dignité. Pour tout cela, il est exemple majeur pour l’ensemble de la Oumah, et au-delà, pour l’ensemble des Croyants.
Seuls les grands de ce monde voient leur souvenir résister au temps et ainsi créent l’histoire. Parmi eux les plus grands sont ceux qui conquièrent les âmes par l’exemple et l’appel à la vérité plutôt que des territoires. Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké en est assurément, et cette 127ème édition en est la preuve vivante drainant vers Touba les pèlerins venus du monde entier. Cette route est aussi vers lui qui, de son vivant, appela ses semblables à adorer Dieu (SWT) et à aimer son Prophète Mohamed (PBSL).
Nous souhaitons un bon Magal à l’ensemble de nos compatriotes. Que les pèlerins n’oublient de prier Dieu (SWT) afin qu’il nous préserve de la maladie et de toute souffrance, sans omettre de rappeler le respect des mesures barrières afin d’aider à l’éradication de la Covid-19.

Diaraf DIOUF Senegal7